Visite de vignoble : le Rivière du Chêne

Je suis une personne qui aime le vin, ainsi que tous les à-côtés qui peuvent en bénéficier. Je parle ici de super soirées, de repas gastronomiques, première “date”, récompense d’une dure journée de travail, rafraichissement d’une journée trop ensoleillée en bateau, etc. Je ne peux pas dire, par contre, que je connais bien le vin. En tout cas, pas comme un sommelier. ou pas comme une personne qui connait les 17 arômes présents dans la bouteille. Je connais la base, mais ma force, c’est de dire si je l’aime ou pas! Et c’est ça boire une bonne bouteille, le goût n’est pas une vérité.

Ce que j’adore aussi du monde du vin, c’est de visiter les vignobles. J’ai visité mon premier vignoble il y a trois ans à Sonoma en Californie. C’est une expérience unique où j’ai appris énormément entre autres sur la fabrication biodynamique et organique du vin. Aimez-vous le vin californien ? Bien sûr! Ils ont longtemps été considérés “mauvais” en comparaison aux vins français. On est tous faits comme ça, on résiste aux nouveautés, on s’accroche au confort acquis. C’est exactement ce qui se passe avec le vin québécois, et je ne m’exclus pas. J’ai longtemps eu des préjugés sur ces vins nouveaux et méconnus, autant sur le prix que sur le goût. Jusqu’à ce que ma copine m’invite à visiter le Vignole du domaine Saint-Jacques.

J’ai récemment eu la chance de participer à une soirée organisée dans un de ces vignobles québécois, le Vignoble Rivière du Chêne à St-Eustache.

20140907-P2550139

Avant d’aller plus loin, c’est ouvert à tous, alors hâtez-vous d’aller y faire un tour!

Histoire de famille, ce vignoble a été fondé en 1998. Son âge n’est pas du tout représentatif de la qualité de ses produits et de l’accueil que ces gens vous feront. À refaire, c’est ce que j’en retiens. Le vin est simplement magique et la nourriture est là pour compléter ce souper entre amis que vous devez vous offrir.  Le vignoble offre du vin rouge, blanc, de glace, rosé et plus. Celui que j’ai adoré ? Tous! Vraiment. Mais je dirais que mon favori est leur Éraportéross, un vin rouge fait avec du sirop d’érable. 20$ à la SAQ, donc aucune excuse pour ne pas le goûter. Parlant de prix, essayer leur William, 15.50$ en dollar canadien, mais beaucoup plus en plaisir gustatif.

Ça vaut la peine d’encourager les produits locaux pour 1001 raisons. Allez-y en apprendre plus par vous-même sur le vin sans avoir à débourser une fortune.

20140907-P255013420140907-P255013220140907-P2550137

Pour tous les détails sur ce lieu enchanteur, visitez leur site web, juste ICI!