Sport & Santé Style de vie

Selon la fondation des maladies mentales, l’anxiété constitue actuellement le problème majeur en matière de santé mentale. L’anxiété est un état qui touche la majorité des gens à un moment de leur vie. Mais, car oui il y a un mais, il y a des personnes atteintes d’anxiété pathologique. L’anxiété est nécessaire, car elle pousse l’individu à réagir et à s’adapter selon l’évènement qui se présente. Par contre, lorsque l’anxiété devient grave, donc pathologique, elle modifie considérablement le fonctionnement de la personne dans toutes les sphères de sa vie.

Et voilà c’est dit! L’anxiété peut être problématique voire pathologique. Lorsque j’ai tenté de faire comprendre à mon mari comment je pouvais me sentir à tous les jours,  je lui ai simplement demandé : comment te sens-tu avant un show de musique devant 400 personnes (il est musicien)…  Les mains moites, les chaleurs, le cœur veut te sortir de la poitrine, la difficulté à avaler… Et bien, toutes ces sensations, c’est pas mal mon quotidien. 

anxiété, maladie, trouble

Source: http://artmusic.fr

Je n’ai aucune idée d’où vient ce trouble… Oui je viens d’une famille généralement anxieuse et stressée. Sinon, je suis quelqu'un de plutôt perfectionniste. Même si la perfection est plutôt ennuyante, c’est plus fort que moi : une maison bien rangée malgré les Pat Patrouilles en mission dans le salon, des repas équilibrés selon Cuisine futée, acheter bio pour être écolo, inscrire les enfants à une activité sportive pour développer la motricité, les inscrire à la bibliothèque pour favoriser leurs apprentissages cognitifs, essayer le dernier resto branché pour être dans le coup, faire du yoga pour se relaxer, mais pendant le yoga penser à la préparation du repas et à la liste d’épicerie. Est-ce moi qui suis trop freak ou la société qui est trop exigeante? On doit être une mère parfaite qui habille ses enfants à la mode tout en étant écologique, être une bonne cuisinière qui prépare des repas équilibrés à toute la famille, s’impliquer dans un conseil d’administration, avoir un bon job, être une bonne amante le soir venue (chéri, je suis juste brûlée). Il y a à travers les commissions, la grand-maman a appelé pour prendre des nouvelles, les inscriptions au cours de gym… Je vire folle et je sais que nous sommes toutes dans la même situation, mais nous ne le vivons pas toutes de la même façon. Certaines lâchent prise et je les envie. Oui j’ai lâché prise et j’utilise mon aspirateur à main pour faire les coins. Oui je dépanne avec les croquettes d’animaux à l’occasion les soirs de semaine. Oui les enfants peuvent sauter le bain un soir de semaine. Ceux que j’envie le plus ne sont pas les gens plus fortunés pouvant se permettent des nounous et femmes de ménage, non, ceux que j’envie le plus sont simplement les enfants. Ces petits êtres naïfs qui foncent dans la vie et vivent dans l’instant présent. Oui, en tant qu’adulte on doit se soucier de notre futur, mais pas à s’en rendre malade. Vivre le moment présent est une dure réalité. C’est mon défi, vivre le moment présent et savourer chaque instant, mes petits bonheurs quotidiens.

maladie. arbres, anxiété

Source: http://stress-solution.fr

L’anxiété généralisée fait partie de ma vie et je dois l’accepter et l’adapter à ma vie. Essayer le lâcher prise pour les choses qui ne valent pas la peine : une amitié malsaine, des gens toxiques. Il faut lâcher prise pour des situations incontrôlables voire la météo, le trafic, la hausse de prix du chou-fleur? Essayer d’apprécier les petites choses, demander de l’aide pour alléger son quotidien, parler de ce qu’on vit à un ami, respirer, marcher, bref prendre un jour à la fois…

Un article de
Catherine Brière's Avatar
Catherine Brière

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Comment dénicher le jean parfait