Mode & Beauté

Prendre du recul, c’est quelque chose que je fais de plus en plus depuis trois ans. Auparavant, je suivais le rythme de ma vie, c’est à dire à 200% et je ne m’arrêtais pas. 2017 m’a beaucoup appris. Certes, depuis quelques années, j’avais pris l’habitude de tenter de voir des situations à vol d’oiseau et j’avais appris à prendre du recul pour mieux évaluer le tout. Toutefois, 2017 m’a forcé de le faire à la vitesse grand V et j’y trouve une grande forme de relaxation, à mon étonnement.

Je suis quelqu’un qui aime être dans l’action. J’aime quand ça bouge. Un projet n’en attend pas un autre. Je suis toujours là pour me lancer dans une nouvelle aventure et le travail n’a pas d’heures. Je peux travaille en semaine, en soirée, durant la fin de semaine, ça m’importe peu, j’aime cela. Par contre, à force d’être dans ce tourbillon, j’avais du mal à saisir les opportunités et à voir les problèmes arriver. Puis, quand quelque chose m’explosait en plein visage, ça me fâchait au plus haut point et ma réaction n’était pas toujours celle qui j’aurais voulu avoir. Personne n’est parfait, certes, mais on peut tous devenir de meilleures personnes.

J’ai choisi de changer cela et de prendre du recul dorénavant. Comment? On m’arrêtant, loin de mon quotidien avec des listes de choses claires auxquelles je veux réfléchir. Maintenant, quand je me prends du temps pour moi, je dirige mes réflexions tout en prenant des notes. Et j’aime le faire seule au début. Certes, je partage le résultat ensuite avec des gens de confiance qui pourront faire en sorte que je me remette encore plus en question, mais je veux tout de même identifier moi-même les problèmes et trouver mes solutions avant de demander l’avis des autres. Prendre du recul permet aussi, au coeur d’une tempête, de dédramatiser. Et ça, ça fait du bien!

Quand on est sans cesse dans l’action, c’est difficile de voir les coups durs arriver. Je parle par expérience.

Comment s’aider à le faire?

  1. Il faut se donner des rendez-vous avec soi-même, chaque semaine, pour le faire. Même qu’une heure sera assez. Cependant, pendant cette heure, on laisse son téléphone, son ordinateur ou toute autre technologie de côté.
  2. Prendre des notes pour se souvenir de nos réflexions. Je vous conseille de vous acheter un beau cahier qui vous motivera à écrire.
  3. Face à une situation délicate qui vous fâche, dans les notes, écrire toujours deux scénarios: la réaction naturelle, et la bonne réaction. À long terme, ce genre de recul permet de mieux réagir sur le coup!

J’espère que cela vous aidera à prendre du recul face aux situations fâchantes de votre quotidien!

Le look:

Maillot – Bikini Village

Lieu – Bota Bota

Photos – Sarah Rouleau

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Toi, un sac à dos et l’Europe, ça te dit?