Le Myanmar, à la découverte de l’inconnu

Le Myanmar, c’est l’un des pays les moins visités d’Asie du sud-est, mais c’est pourtant un pays qui a tout pour plaire. Des habitants plus qu’accueillants, des paysages à couper le souffle, des temples qui sortent de l’ordinaire et de la nourriture à tomber par terre de par ses influences indiennes et sri-lankaises. C’est un pays que j’ai eu la chance de visiter seulement une petite semaine, mais pour lequel je n’ai entendu que des bons mots! D’ailleurs, c’est en en apprenant davantage sur un pays que notre goût d’y aller se développe, je me suis donc donnée la mission de t’en apprendre davantage sur ce que certains appellent la Birmanie.

paysage voyage

C’est normal que tu en connaisses très peu sur ce pays, parce qu’il vient tout juste de s’ouvrir au tourisme. En effet, ce n’est que depuis 2011 que le pays est plus stable politiquement et accueille des touristes. Le niveau de sécurité décrit par le Canada est le même que pour plusieurs pays d’Asie, tu n’as donc pas à t’en faire avec ça, tout en restant vigilant. C’est clair que la situation est différente comparée à son voisin la Thaïlande : au Myanmar, les touristes n’ont pas accès à tout le pays, certaines zones sont réservées au tourisme et tu dois souvent payer un droit d’entrée. De plus, sache que la monnaie est le kyat (prononcée ‘chat’), mais que les dollars américains sont acceptés un peu partout seulement s’ils sont en parfaite condition (je dis bien parfaite, c’est-à-dire non pliés, même pas en deux).

voyage fruit

Sache aussi que le Myanmar a connu un ‘’boom’’ touristique et que souvent, l’offre ne suffit pas à la demande. Pense à réserver quelques jours d’avance tes auberges et tes hostels et assure-toi de ne pas compter sur le couchsurfing ou les airbnb, parce que ce n’est pas permis là-bas. De plus, ne t’attend pas au prix des hôtels du Cambodge ou du Vietnam, tu seras très déçu, car c’est plus cher.

Alors pourquoi devrais-tu visiter?

Pour des milliers de raisons! D’abord, parce que le pays reste encore inconnu au reste du monde. Puisque ça fait peu de temps que le pays s’est ouvert au tourisme, les habitants ne sont pas habitués de rencontrer des touristes. Le conservatisme et le respect sont de mise, tu dois donc t’habiller sobrement et respecter les coutumes à la lettre. En contrepartie, tu rencontreras des gens hyper chaleureux, souriants, qui sont toujours prêts à t’aider et à te faire découvrir leur culture.

voyage culture marché

J’ai marché seule à de nombreuses reprises, le soir, dans l’ancienne capitale Yangon, sans m’être sentie en danger une seule fois. Je peux donc dire que, selon mon expérience personnelle, le Myanmar est un pays sécuritaire pour les femmes.

De plus, les gens parlent généralement beaucoup mieux l’anglais qu’en Thaïlande et sont très ouverts à expliquer (lorsqu’ils en sont capables) leurs coutumes ou façons de faire. Je me suis retrouvée à goûter de la mangue confite, à me badigeonner de crème solaire traditionnelle, à essayer un longyi (le vêtement traditionnel que tout le monde porte, vieux comme jeunes!) ou à discuter des répercussions des inondations sur le village d’à côté. La générosité des Birmans est, à ma connaissance, sans limites!

C’est aussi à Bagan que j’ai rencontré des dizaines de voyageurs, ayant parcouru le monde dans un cadre plus qu’enchanteur. N’oublie pas que ce sont parfois les rencontres qui font le voyage. Tu dois visiter le Myanmar pour y voir Bagan, un endroit qu’on nomme le royaume des temples. Vas-y pour des journées interminables en scooter à découvrir un temple après l’autre, du lever du soleil époustouflant au coucher du soleil enivrant!

Il y a aussi Yangon, une ville riche en architecture, puisqu’elle est parsemée de vestiges de la colonisation anglaise, mais est aussi l’hôte d’une des plus belles pagodes d’Asie. Promène-toi pour t’y perdre, tu auras toujours quelques kiosques où les gens sont prêts à t’aider, en te proposant au passage un jus de fruit frais ou l’un de leurs fruits. Le marché de nuit vaut le détour dans Chinatown, tout comme celui qui se nomme Bogyoke. Ne t’arrête surtout pas aux premiers étals, promène-toi jusqu'à trouver la perle rare (je te promets qu’elle existe dans ce marché aux mille et une trouvailles!)

architecture voyage beauté

Je n’ai eu qu’une semaine et déjà, j’étais tombée en amour avec ces gens, leur pays encore peu populaire et leur accueil. Il y a des tonnes d’autres places à voir, telles que Inle Lake (pour ses treks épiques) ou encore Mandalay (pour ses temples et la richesse de sa vie culturelle).

Alors voilà, à toi voyageur qui prépare son voyage en Asie du sud-est, je te conseille vivement de faire un petit détour au Myanmar!