Style de vie

À toi ma petite sœur : Lettre d’une ex-ado à une future femme

Le 19 juillet 2017

Chère petite sœur,

Toi qui es née un jour de tempête blanche de Novembre et qui, de tes beaux yeux bleus curieux et tes longs doigts de future pianiste, a réussi à nous apporter soleil et douceur dans ce mois pourtant gris et sale.

Toi qui es en pleine adolescence, qui a commencé le secondaire il y a maintenant deux ans.

Assis toi, j’vais te parler, de sœur à sœur, d’aînée à cadette, de maitre à apprentie, de professionnelle à novice, de Dumbledore à Harry Potter.

J’ai 23 ans , t’en as 14, donc tais-toi, écoute et prends des notes.

«T’écoutes, t’apprends, t’appliques, TU GRANDIS » 

Le maquillage

Source: Giphy

T’as pas besoin de fond de teint! T’as une petite peau de porcelaine encore dans sa boîte made in China. Ta sœur, elle, avait fait l’erreur de piquer un vieux fond de teint orange à notre mère. Elle avait une démarcation tellement évidente entre sa face et son cou qu’un peu plus on y installait des douanes! Le fond de teint, c’est pour« améliorer» ou pour unifier un teint. Et honnêtement, le plus naturel ça a l’air, le mieux c’est. Je l’ai appris à la dure.

Laisse faire l’ombre à paupière aussi. Tant d’erreurs sont commises avec cette dangereuse palette menaçante. Bon, si vraiment tu veux en mettre, applique un fard doré sur toute ta paupière mobile, c’est ben dur à rater ça. Un jour je t’enseignerai cet art…

Le crayon noir dans la muqueuse … On l’a toutes fait, on l’a toutes regretté #truestorysadstory

Les soirées :

Ta sœur est allée dans une couple de soirées. Elle en a même organisé quelques-unes qui ont été interrompues par l’arrivée de la police (ça c’est un indice que c’est une soirée réussie héhé, note bien). Elle est donc pas pire pantoute pour t’expliquer quoi faire et ne pas faire.

  • Habille-toi confortablement, dans un ensemble dans lequel tu te trouves belle. Moi, j’aime bien les robes en été (comme tu le sais déjà). L’hiver, j’aime mettre mon fameux ensemble : jeans, cardigan lousse et camisole noire en satin. Ça donne un look : J’viens d’arriver de la job/école, j’ai enfilé ça rapidement entre deux visionnement d’Un souper presque parfait, ça adonne que j’suis belle sans effort qu’est-ce que tu veux! Clin d’œil (important pour compléter le look).
  • Bois avec modération. Oui tes amies vont vouloir que tu cales ta Poppers à la cerise, mais crois-moi, 2/3 du temps, tu vas vomir rouge ma fille. Mon truc : fais semblant et lance la moitié de ta boisson en arrière de toi quand tes amies se penchent parce que ça leur pétillent dans le nez. Oui tu vas gâcher le tapis de la mère à Cynthia, mais c’est bien mieux qu’elle nettoie ça que ton vomi #beentheredonethat.
  • Quand toutes tes amies frencheront des gars dans le sous-sol, remonte pis profites-en pour finir le bol de Doritos. Pour une fois qu’il y a pas quatre mains dedans! héhé
  • Les tours de trottinette à 3 heures du matin pour aller se chercher des McCroquettes ça finit jamais bien! Y’en a toujours un qui s’endort sur la banquette du Mcdo et que t’es pas capable de ramener. Va te coucher fille. 

Les boutons

  • DÉMAQUILLE- TOI et ce à chaque jour de ta superbe vie. Démaquille-toi comme si y’avait pas de lendemain. Démaquille-toi comme si t’étais la dernière sur terre à pouvoir le faire. Démaquille-toi comme si Jésus lui-même effaçait ton mascara. Mes amies vont te le dire : je suis reconnue pour mon démaquillage compulsif. Si y’a ben quelque chose pour laquelle tu veux être reconnue, c’est ben ça #qu’onseledise
  • Si un jour t’as des boutons, CAPOTE PAS. On est pas mal toutes passées par là. Lave-toi les mains, lave ton visage, hydrate-le avec un soin hydratant léger sans huile et applique sur ton bouton un traitement contre les boutons d’acné avec de l’acide salicylique ou du peroxide de benzoyle. Touches-y pas et prends sur toi. Ben oui le beau Nicolas l’a remarqué, mais lui aussi y’en a un sur le front. Ça vous fait un autre point commun héhé! Ne pète pas ton bouton!! La bactérie de l’acné va s’étendre autour, et en plus il va mal cicatriser et faire une vilaine cicatrice mauve.

Ps : tu peux l’atténuer avec du vert et un petit cache-cerne, mais viens me le demander avant de te barbouiller la face, j’vais venir t’aider.

Les gars

  • Première chose que j’ai compris sur les garçons, c’est qu’ils pensent pas comme toi, mais une personne intéressée, peu importe son sexe, va agir comme une personne intéressée. Tu vas devoir connaître au moins un trou de cul avant de trouver la perle rare. Comme dirait ta mère, cette sage femme, « si t’as pas connu le pire, comment peux-tu savoir que le bon est aussi bon?» MALADE HEIN!?! Pense à ça quand tu vas brailler parce que le beau Nicolas répond plus à tes textos!
  • Reste toi-même. Pas besoin de faire croire que tu aimes le hockey et les chips cornichons à l’aneth pour que ton Apollon tombe dans tes filets. As-tu déjà entendu un gars dire : « Ouais ben j’suis tombé en amour avec elle quand elle m’a avoué qu’elle trippait comme moi sur la musique country pis la pizza hawaienne.»NON. Pis honnêtement s’il t’aime pour ça seulement ben c’est triste ma fille, flush-le. L’homme qui t’aimera pour toi, t’aimera pour tout, défauts et qualités. Il t’aimera parce que tu roules des yeux quand il regarde des matchs de pétanques et parce que tu trippes un peu trop sur les Reese Pieces.
  • Crois-moi, un jour tu vas trouver le gars qui t’installe des étoiles collantes des années 80 au-dessus de ton lit parce que tu te plains de pas en voir la nuit à cause de la lumière des lampadaires. Tu vas savoir que celui-là c’est le bon. Il n’y aura pas juste des étoiles sur ton plafond mais aussi dans ses yeux… (j’suis ben ben quétaine, tu me connais). Si c’est une fille qui t’installe des étoiles fluo sur ton plafond de 4 et demi, c’est ben correct aussi.

La confiance en soi

 

  • Ouf… ça ça prend du temps, mais je te le jure, plus tu grandis et plus tu t’affirmes. Dans tes choix, tes opinions, tes valeurs, ton style, tes amis. Il y a bien des choses que je n’aurais pas porté, pas dit, pas fait aujourd’hui parce que j’ai changé mais aussi parce que je m’affirme beaucoup plus. Mets-toi en moins sur les épaules! Hey si tu savais le nombre de trucs qui me faisaient capoter quand j’avais ton âge! Je te les dirais bien, mais je m’en souviens pas… Sais-tu pourquoi? PARCE QUE C’ÉTAIT PAS GRAVE!
  • Saches que tu es belle, même très belle. Intelligente, même très intelligente, drôle et que déjà je peux voir une attitude de badass pointer son nez.

Mes conseils ultimes

  • Surtout ma sœur, prends ces conseils avec un grain de sel. Fais tes propres erreurs, tes propres expériences… Remplis ta tête de souvenirs et de mésaventures un peu humiliantes comme toute adolescente se doit de faire (ça fait des maudites bonnes histoires à raconter !) Quand tu auras 23 ans et que tu verras ce petit bourgeon de femme devenir rose, tu sauras la guider à travers les chemins plus épineux de l’adolescence et lui dire à ton tour : Respire, tout va bien aller…
  • Fais ta chambre, c’est vraiment sale, je suis tannée. 

Ps : Je t’aime ben

De ta grande sœur, l’épanouie et merveilleuse qui se cherche parfois encore,

Ta dévouée,

Françoise

Un article de
Francoise Goulet Pelletier's Avatar
Francoise Goulet Pelletier

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Une fin de semaine entre amis à Old Orchard? Oh que oui!