Java: mes coups de coeur

Arrivée à Jakarta

En février 2015, après un court séjour en Malaisie (voir article Kuala Lumpur et Malacca), nous avons poursuivi notre périple de cinq semaines en Indonésie. Dans cet article, je vous décris mes coups de coeur de l'île de Java. Le premier et le plus touchant concerne nos retrouvailles avec nos amis Ken et Helen, installés à Jakarta depuis 25 ans. Ne les ayant pas revus depuis 12 ans, c'est avec fébrilité que nous avons retrouvé Ken, accompagné de son chauffeur, à l'aéroport par une soirée de pluie diluvienne. Fait cocasse, il pleuvait à ce point que nous avons dû attendre au moins une heure avant de pouvoir circuler dans les rues inondées de leur quartier et nous rendre à leur maison et revoir Helen. Nous avons eu droit à un accueil chaleureux et à un souper gargantuesque à l'indonésienne!

20150302_112804

Jakarta

Outre le plaisir de simplement passer du bon temps avec nos amis, ceux-ci nous ont permis de découvrir les recoins intéressants de cette ville où se côtoient l'architecture moderne et les quartiers pauvres plus traditionnels appelés kampung. Notre ami Ken Pattern connaît bien ces kampungs pour les avoir vus se dégrader ou disparaître au fil du temps. Étant artiste peintre, il s'est particulièrement intéressé au paradoxe entre le développement sauvage de l'urbanisme moderne et la protection des milieux de vie traditionnels des communautés. Jakarta, à moins d'y connaître quelqu'un, n'est habituellement pas une destination de choix en raison de nombreux problèmes: la difficulté de circuler causés quotidiennement par des embouteillages monstres, un transport collectif peu développé, l'insalubrité, les inondations, etc. Voilà pourquoi les voyageurs passent outre à Jakarta pour aller à Bali ou ailleurs en Indonésie.

dsc_0098

Yogyakarta, Borobudur et Prambanan

Après avoir passé une semaine à Jakarta, nous avons pris le train pour nous rendre à Yogyakarta (ou djodja, son petit surnom), ville connue comme un centre d'art classique javanais et de culture traditionnelle. La ville abrite un sultan qui vit dans son palais, le Kraton, au centre-ville, au bout d'une immense place. La visite du palais, constitué de divers bâtiments et jardins, vaut le coup; nous avons aussi pu assister à des spectacles de danse et de musique traditionnelles. Un peu en périphérie du quartier central de la ville, nous avons aussi pu découvrir et circuler librement dans un kampung le long d'une rivière et observer la vie au quotidien des gens. Yogyakarta est aussi l'endroit pour se familiariser avec l'art du batik, cet artisanat local est fort répandu dans la ville et c'est l'endroit pour s'en procurer.

À courte distance de Yogyakarta, nous avons fait une excursion d'une journée pour visiter les sites archéologiques de Borobudur et de Prambanan, classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Alors que Borobudur est le plus grand temple bouddhiste au monde, Prambanan est constitué d'un ensemble de temples hindouistes; les deux ayant été construits dans les années 800. Ces deux sites fort différents l'un de l'autre  valent vraiment le déplacement, mais il vaut mieux partir tôt le matin pour les visiter dans la même journée. Nous avons vraiment aimé prendre le temps de nous balader parmi les différentes structures des temples.

20150206_152351_220150206_141009dsc_0099dsc_0114

Le mont Bromo

Le mont Bromo constitue mon autre coup de coeur des endroits à découvrir sur l'île de Java. Après une longue journée de route, nous sommes arrivés, à la tombée du jour, à notre hôtel dans le village de Cemoro Lawang. En raison de l'altitude, le froid s'installe dès que le soleil se couche. Aussi tel fut le choc, en entrant dans notre chambre, de sentir l'humidité et le froid nous transpercer. Après un repas pris en vitesse, nous nous sommes blottis sous les couvertures pour une courte nuit.

Afin d'admirer le lever du soleil sur le mont Bromo, nous nous sommes levés à 2 h pour nous diriger, en jeep, vers le point d'observation sur le mont Penanjakan à 2775 mètres d'altitude. Bien habillés, car il faisait autour de 0˚c, nous avons attendu, comme plusieurs autres, le lever du soleil sur le mont Bromo pour prendre des photos de ce volcan, quel spectacle! Puis, nous sommes redescendus, toujours en jeep, jusque dans la plaine, une mer de poussières volcaniques au pied du mont Bromo. La balade dans cette immensité est très belle et le coup d'oeil est apocalyptique. Nous avons escaladé les 250 marches qui nous ont conduits jusqu'au bord du cratère qui crachait une fumée blanche, emplie d'une odeur de soufre. Le mont Bromo est toujours en activité et peut entrer en éruption à n'importe quel moment. Après cette formidable excursion, nous sommes repartis vers Surabaya pour prendre un avion vers Denpasar, la capitale de Bali qui fera l'objet de mon prochain article.

20150208_05464020150208_061154