Voyage

Cette année, la semaine de relâche a été consacrée à découvrir La Havane en compagnie d’un couple d’amis. Plusieurs mois avant notre départ, nous avions réservé, via Airbnb, un appartement dans le quartier Vedado, tout près du Malecon, de l’université de La Havane et de La Rampa, l’artère principale du quartier, animée jour et nuit où se concentre boîtes de jazz, bars de salsa et salles de cinéma. Arrivés sur place, nous avons tout de suite été charmés par le choix de notre appartement autant pour sa localisation que pour la qualité de ses installations qui correspondaient à ce qui était annoncé sur internet. Un appartement sur deux étages comprenant deux salles de bain attenantes aux chambres et, à l’étage en-dessous, un vaste espace ouvert muni d’une cuisine, d’une salle à manger, d’un salon et d’un petit balcon. L’appartement est très bien entretenu par un agréable couple septuagénaire cubain habitant au rez-de-chaussée. Tous les jours, une cuisinière nous préparait et nous servait un copieux petit déjeuner. Bref, un endroit que je vous recommande sans aucune hésitation, Casa Espada.

Au cours de la semaine, nous avons sillonné, à pied, les principaux quartiers de la ville parcourant en moyenne 15 kilomètres par jour. Ça peut paraitre beaucoup 15 kilomètres, mais, étalés sur une journée, entrecoupés d’arrêts pour visiter des musées, des marchés, des places publiques ou tout simplement pour profiter d’un apéro ou d’un repas sur une terrasse toujours accompagnés par la présence de musiciens cubains, cela se fait sans effort; et rien de tel pour s’imprégner de La Havane et  de son architecture unique et pour sentir le quotidien des Cubains qui sont généralement souriants et gentils. De nos visites, je retiens particulièrement la vieille ville avec son quartier historique et le système de fortifications coloniales qui l’entourent, le Grand Théâtre, la cathédrale et le musée des beaux-arts. À deux pas de la cathédrale, il y a un petit restaurant, Paladar Dona Eutimia, où la cuisine locale est tout simplement délicieuse et le service excellent dans un décor simple et convivial. Les réservations sont nécessaires.

 

Hors de la ville, nous avons fait deux sorties, soit une journée à la plage Santa Maria et une autre demi-journée pour nous rendre à la Finca Vigia,  musée Ernest Hemingway, qui se trouve à 15 kilomètres de La Havane; une visite qui vaut le déplacement. Parlant de déplacement, lors d’un séjour à La Havane, il ne faut pas gâcher son plaisir et se permettre de prendre au moins une fois le taxi dans une des rutilantes américaines de l’époque.

Enfin, on ne peut aller à La Havane sans visiter le musée de la Révolution et la place de la Révolution, symbole de la puissance des révolutionnaires cubains, où on peut s’imaginer faire partie de la foule écoutant un discours fleuve des révolutionnaires. Lors de notre visite, nous avons même rencontré Che Guevara (photo ci-dessous), qui nous a dit qu’il serait temps, au Québec, de ressortir nos carrés rouges pour protester contre un gouvernement qui n’en a que pour les mieux nantis! 😉

La Havane a plusieurs attraits et je vous recommande de prendre le temps d’y passer plusieurs jours plutôt que de choisir d’en faire une excursion d’une seule journée à partir de Varadero.

Un article de
Pierre Desrosiers's Avatar
Pierre Desrosiers
Réviseur & Collaborateur

Papa de Camille Dg, à sa retraite de sa vie professionnelle comme psychologue et directeur-conseil, il a offert sa disponibilité pour servir dans sa jeune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Lettre à mon ex-meilleure amie