De génération en génération….

Dimanche dernier j'ai déjeuné avec ma gang de filles. Ces amies, je les connais pour la plupart depuis le primaire. On a évolué ensemble, tout comme nos discussions. Nos préoccupations d'enfants sont devenues des préoccupations d'adolescentes puis tranquillement de jeunes adultes. Nos après-midis à nous déguiser et à jouer se sont transformés en soirées festives puis en repas à discuter de tout et de rien, rire, philosopher sur la vie, à débattre sur nos opinions politiques, nos valeurs et nos convictions autour d'une coupe de vin. Précisons que nos sujets ne sont pas toujours sérieux, mais un peu plus qu'avant!

dej

Lors de ce déjeuner, j'ai pris le temps de m'arrêter et d'écouter mes amies parler, j'ai souri et j'ai trouvé ça beau. En effet, c'est beau de voir des filles dans la mi-vingtaine s'enflammer pour la politique américaine (bonjour Trump …) un dimanche matin. Elles auraient pu dormir, liker des photos sur facebook ou Instagram, magasiner, mais non. C'est pourtant ce que les médias (la plupart) pensent de nous. Mes amies et moi sommes de la génération Y (jeune vingtaine). Les médias ont tendance à nous dépeindre de manière très négative et à toujours répéter les mêmes choses à notre sujet : abus de médias sociaux, changement fréquent d'emploi, surconsommation, paresse, et cetera. Des titres d'articles semblables à : comment apprivoiser la génération Y sont fréquents et insultants. Comme si le fait d'être différent de la génération précédente était nécessairement une chose négative. Je trouvais donc important de soulever le positif de notre génération parce qu'il y en a tellement et qu'on en parle peu.

En effet, chaque personne possède les qualités de ses défauts et vice versa. Le principe s'applique aussi pour les gens de la génération Y. Nous sommes des gens qui valorisent l'accomplissement de soi et le bien-être personnel et professionnel, donc oui si l'entreprise ne correspond pas à nos valeurs, on cherche ailleurs. La génération Y veut faire une différence, elle est informée et engagée et ouverte d'esprit, mais en effet, elle utilise beaucoup les réseaux sociaux pour faire passer ses messages. Les gens de cette génération ont une facilité à communiquer et sont généralement créatifs. Oui, elle communique différemment des générations précédentes, mais elle communique. Moi je n'ai pas peur de voir la génération Y arriver sur le marché du travail, j'ai même hâte de voir tout ce qu'elle va accomplir. Je pourrais continuer longtemps, mais le but n'est pas d'être irréaliste, juste d'amener un point de vue différent de ce qu'on lit habituellement.

generation y

Source: Lesinrocks

Comme quoi tout est une question de perception, on peut décider que le verre est à moitié plein ou à moitié vide. Il est possible de souligner le bon chez les gens et d'accepter le moins bon. Chaque génération est différente et chaque génération a ses qualités, ses caractéristiques et c'est tant mieux, ainsi on peut ainsi utiliser les forces de tous. Il suffit de s'écouter entre générations pour se comprendre au lieu de se juger. Comme disait Oscar Wilde : «La nouvelle génération est épouvantable. J'aimerais tellement en faire partie.»

Source de la photo de couverture: Pixabay