Sport & Santé

L’endométriose touche une à deux femmes sur dix et prend en moyenne sept ans à être convenablement diagnostiquée (imaginez-vous vivre sept ans dans l’incertitude !). L’endométriose, c’est une maladie chronique qui entraîne la formation d’endomètre à l’extérieur de l’utérus sur les tissus et les organes adjacents en général. Les douleurs entraînées suivent le cycle hormonal et s’intensifient généralement durant l’ovulation et les menstruations. Mais les douleurs peuvent aussi être constantes. Pour en savoir plus, visitez Endométriose Québec, un site web québécois qui traite de l’endométriose.

Voici cinq bonnes raisons, même si ce ne sont pas les seules, de pratiquer le yoga si tu souffres d’endométriose et que tu essaies de soulager plus naturellement ces douleurs qui te gâchent la vie ! Psst, les études démontrent réellement l’efficacité du yoga dans le soulagement des douleurs reliées à l’endométriose et l’amélioration de la qualité de vie. Le yoga peut aussi avoir une influence sur le système hormonal.

Yoga X respiration

Il n’est pas rare qu’une personne souffrant de douleur chronique ait une modification de son patron respiratoire. La respiration est plus rapide et donc moins profonde. Faire des exercices respiratoires (souvent faits en yoga) aide à rétablir un patron fluide et à calmer le système nerveux. Une meilleure respiration crée une diminution de la perception de la douleur, c’est prouvé !

yogaSource: Pixabay

Yoga X méditation

Que ce soit par l’approche Yin ou Yang, les gens adeptes du yoga rapportent généralement une sensation de détente et de relaxation après leur pratique. Cet état en lui-même est favorable aux mécanismes d’auto-gestion de la douleur. Avec l’expérience, il est même possible de faire une pratique de yoga dans un état méditatif, alors à ce moment-là, la détente est plus grande, le soulagement de la douleur est optimisé et les seuils de perception de la douleur sont davantage réduits. Voici quelques-uns des nombreux effets positifs de la méditation sur la douleur.

Yoga X stress

Généralement, pratiquer régulièrement le yoga entraîne une réduction du stress et de l’anxiété face à la vie (travail, famille, etc.), mais aussi face à la douleur et à la maladie.

Yoga X constipation

L’endométriose est fort souvent accompagnée de constipation. Les exercices respiratoires, les torsions ainsi que les contractions des muscles de l’abdomen survenant durant une pratique de yoga peuvent aider à accroître le transit intestinal ! Le soulagement de la constipation peut favoriser le soulagement des douleurs reliées à l’endométriose également.

Yoga X souplesse

Les asanas étirant l’abdomen, la région pelvienne, la région périnéale et les membres inférieurs sont bénéfiques en présence d’endométriose. Ces postures peuvent même être pratiquées au quotidien !

YogaSource: Pixabay

En plus, le yoga vient souvent avec un mode de vie sain et une amélioration des habitudes alimentaires, ce qui peut avoir une influence sur l’endométriose aussi !

Sur ce, Namasté.

-->
Un article de
Douanka Gendreau's Avatar
Douanka Gendreau

Douanka est douce et d'une grande simplicité. Par contre, peut-être que son amoureux pourrait débattre sur cette dernière qualité (oups)... Réservée parfois, elle fonce sans...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Cœur de nomade, tête de comptable