Faits Vécus Style de vie

C’est le cœur serré que je t’ai dit au revoir à Chiang Mai, en Thaïlande, il y a un peu plus d’un an. Au milieu des rizières et des cabanes en bois, face aux buffles qui cachaient légèrement ce merveilleux coucher de soleil, l’un de ceux que l’on ne sait savourer réellement qu’en voyage. Assise près d’un palmier, j’ai su que je te laissais pour vivre une autre aventure, bien différente de l’évasion que tu pouvais m’offrir en cet instant.  

Pour être honnête, je ne savais pas que je te disais au revoir pour tant de temps, je pensais te retrouver très vite, mais la pandémie en a décidé autrement.  

Thaïlande rizière coucher de soleilSource image: Unsplash

En partant, j’ai su que je ne revivrais pas bientôt ces sentiments que l’on ressent lorsque l’on part en voyage : cette magique émotion qui nous envahit quand on découvre un paysage qui diffère de ce que l’on connaît, ces étoiles que l’on a dans les yeux en goûtant un plat dont les saveurs nous éblouissent, cette peur qui nous submerge quand on réalise que l’on est à l’autre bout du monde au cœur d’une culture opposée à la nôtre, mais aussi ce sentiment de liberté intense que seul le voyage peut nous procurer. 

Oui, cette fameuse liberté, cher voyage, qui nous permet de suivre telle route bien tracée pour ensuite changer d’avis à la dernière minute pour emprunter le chemin un peu caillouteux à sa gauche. Cette liberté qui, finalement, nous apprend à développer notre intuition et à croire en notre instinct. Cette liberté qui nous pousse à nous faire confiance. 

Il y a toutes ces personnes que l’on croise sur notre route, dont on ne connaît ni leurs erreurs passées, ni leurs espoirs pour l’avenir, mais avec qui l’on partage notre histoire en cet instant présent et nos ressentis profonds. Tu m’en as fait rencontrer, cher voyage. Chacune de ces personnes avaient un point commun: elles étaient amoureuses de la beauté de la vie et du monde.  

amis voyageSource image: Unsplash

Quelle fierté lorsque l’on se trouve en ta compagnie! Celle d’avoir osé sortir de notre zone de confort, d’avoir su dire oui à nos rêves sans se laisser rattraper par nos peurs, d’avoir choisi cette aventure pleine d’incertitudes plutôt que la routine pleine d’habitudes. Tous nos soucis du quotidien nous paraissent bien petits en voyage. On apprend à relativiser et à saisir la réelle mesure des choses.  

Alors, cher voyage, je voulais simplement te remercier, de tout mon cœur, pour chaque leçon enseignée, pour chaque émotion ressentie, pour chaque moment de doute, pour chaque fou rire, pour chaque détour que j’ai pris. Tu m’as appris à croire en moi. Chacun de ces moments vécus m’a rendue plus forte, plus courageuse, plus indépendante et plus en vie! Il n’y a qu’en ta compagnie que j’ai pu sentir vibrer mon cœur, s’émouvoir mes yeux et fredonner mon âme.  

Voyage, mon amour, il est de ces histoires qui restent suspendues dans l’air, le temps d’un instant, le temps nécessaire pour que la vie accomplisse les défis posés sur son chemin. Crois-moi, notre histoire n’en est qu’à son commencement!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Madeline René's Avatar
Madeline René

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Vivement vers l'avenir du printemps