Faits Vécus Style de vie

Comme je suis sexologue, il m’est interdit de vous suggérer des types de jouets sexuels à vous acheter ni vous pointer vers des compagnies en particulier.

Malgré tout, je peux vous donner des petits conseils quant aux choix que vous pourriez faire durant une soirée de démonstration ou dans un sexshop.

Contrairement aux jouets pour enfants qui sont inspectés minutieusement pour être sans danger, les jouets sexuels n’ont pas ce traitement de faveur. C’est au consommateur à faire le bon choix. Comme plusieurs jouets sont faits en Chine avec divers matériaux inconnus, je vous suggère de bien lire les boites et de vous assurer que les plastiques et silicones sont sans danger. Vous pouvez également jeter un œil à la façon dont le jouet est fait. S’il est recouvert de peinture, il ne serait pas surprenant que celle-ci finisse par peler et se retrouver dans vos zones intimes sensibles.

De la peinture toxique dans vos culottes, c’est NON.

D’autres matériaux comme le silicone peuvent avoir tendance à s’émietter s’il est de mauvaise qualité. On suggère fortement le silicone de qualité médicale. De plus, si vous utilisez un lubrifiant à base de silicone, il va falloir se passer de jouets en silicone puisque silicone contre silicone cause des réactions chimiques plutôt dangereuses. Vos jouets pourraient fondre, s’émietter et si deux jouets en silicone sont collés l’un contre l’autre, ils pourraient noircir et même coller ensemble. L’huile aussi fait mauvais ménage avec vos jouets ainsi que la gelée de pétrole (pour ceux qui utilisent encore ça, je vous suggère fortement d’investir dans un lubrifiant à base d’eau puisqu’elle n’est pas compatible avec les condoms). Ça vaut la peine de dépenser quelques dollars sur des jouets un peu plus chers, mais assurant une bien meilleure qualité.

sex shop Source : Pixabay

Ne vous faites pas avoir par les cadeaux gratuits ou peu chers lors de démonstration, plusieurs sont effectivement dangereux. Je vous suggère de les inspecter minutieusement à la recherche de craques dans le plastique qui pourraient prédire une infiltration de bactéries. ARK.

Autres points importants : les bactéries/virus

Si vous avez des rapports sexuels protégés, pensez à protéger vos jouets également. Ils peuvent transporter les ITSS. Peu importe si vous avez suivi votre traitement contre la chlamydia, vous pourriez vous réinfecter avec votre vibrateur s’il n’a pas été stérilisé (pas juste laver, je parle bien de stériliser, bye bye bactéries). Vous pourriez bien à nouveau vous infecter avec votre propre jouet sexuel après avoir suivi un traitement contre une ITSS. Pensez à mettre un condom sur vos jouets sexuels et les laver entre chaque partenaire et entre chaque relation sexuelle.

Un jouet sexuel peut très bien être utilisé pour pimenter votre vie sexuelle ou celle de votre partenaire. Par contre, il ne faut pas perdre de vue que le jouet ne fait pas tout à votre place. Si vous avez de la difficulté à atteindre l’orgasme, tentez d’apprivoiser votre corps SEUL, par vous-même, avant de tenter l’expérience avec une autre personne. La difficulté d’atteindre l’orgasme est une situation pour laquelle le sexologue est formé pour vous aider. N’hésitez pas à m’écrire vos questions. Voici mon adresse courriel : [email protected]

Au plaisir,

Jade Cousineau

Sexologue B.A. Relation d’aide

-->
Un article de
Jade Cousineau's Avatar
Jade Cousineau

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

S'entraîner le midi: pourquoi pas?