Bouffe Style de vie

En tant que végétarienne (j’ai déjà expliqué pourquoi je suis végétarienne ici), je me fais souvent demander ce que je mange et ce que je ne mange pas. Les gens sont curieux, et veulent savoir si c’est compliqué, si ça vient avec beaucoup de restrictions alimentaires. Pour ma part, j’aime tout simplement dire que je ne mange pas d’animaux. Je mange encore du fromage. Je ne consomme quasiment pas de lait de vache. Je n’en prends pas dans mon café ni mes céréales le matin. Je préfère le lait d’amande ou le lait de soya. On ne me verra jamais en train de manger des œufs brouillés pour déjeuner non plus. Je me considère donc comme une végétarienne.

Cependant, avec le temps, j’ai remarqué que plusieurs personnes ont des préjugées envers les gens qui ne consomment pas de viandes. On croit qu’ils souffrent de carences alimentaires ou qu’ils ne font que manger de la salade et du quinoa… Certaines personnes ont même tendance à confondre le mode d’alimentation végétarien avec le végétalisme et le véganisme. Dans cet article, je veux démystifier ces modes d’alimentation et dresser une petite liste des aliments et des produits bannis par chacun d’entre eux.

Les personnes végétariennes ne consomment pas de viande (viande rouge et viande blanche). Elles consomment toutefois, généralement, encore d’autres produits provenant d’animaux. Selon l’aliment consommé, on les classe en sous-catégories :

  • Les personnes lacto-ovo-végétariennes consomment le lait et les œufs.
  • Les personnes lacto-végétariennes consomment le lait, mais ne mangent pas d’œufs.
  • Les personnes semi-végétariennes (ou pesco-végétarien) consomment encore le poisson et les fruits de mer.

Les personnes végétaliennes ne mangent aucun produit provenant de sources animales.   Il s’agit d’un végétarisme strict. Ces personnes ne consomment donc pas de viande, pas de produit de la mer, pas de produit laitier et pas d’œufs. Elles ne consomment pas non plus le miel. Elles se nourrissent uniquement d’aliment d’origine végétale.

Le véganisme est le fait de, non seulement, ne pas consommer de produits issus d’animaux dans son alimentation, mais également dans son mode de vie. Le véganisme est un mode de vie éthique et engagé. Il cherche à réduire l’exploitation et la cruauté envers les animaux ainsi qu’à préserver la planète de la pollution liée à l’élevage d’animaux. Une personne végane n’achètera pas de produits faits en fourrure, en cuir ou en laine. Il n’achètera pas non plus de produit testé sur les animaux ou à base de substances animales.

Le mot vegan vient du mot « vegetarian ». Le concept du véganisme a été développé par Donald Watson le fondateur de la Vegan Society en Angleterre.

Il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives pour remplacer la viande dans l’alimentation. L’utilisation d’épices et de fines herbes peut aussi contribuer à rajouter du goût à des substituts de viande et des légumes.

L’important, c’est qu’une personne qui pense sérieusement adopter un mode d’alimentation qui n’inclut pas de viande s’assure que son régime demeure équilibrer et lui procure un apport suffisamment en protéines, en  vitamines et en minéraux. Je conseille de consulter un/une diététiste pour se rassurer et éviter des carences alimentaires.

Sources image couverture : Unsplash 
-->
Un article de
Roodeline Lazard's Avatar
Roodeline Lazard

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Qu’est-ce que la dépression du voyageur?