Sport & Santé

Nous sommes en plein changement de saison et les remises en question sont plus fortes que jamais avec le printemps qui s’en vient. Il fait froid, certes, mais les soirées de pluie, enroulés dans une couverture, sont parfaites pour regarder un film. Il fait encore sombre, mais le temps se réchauffe tranquillement, mais sûrement! Il y a du positif dans le négatif et vice versa.

Nos émotions sont toujours en changement (si ce n’est pas le cas, je vous affirme que vous êtes une roche.) Le but est de trouver un équilibre dans cette roue en mouvement. Et si l’on perd cet équilibre, il faut détenir les outils pour le rétablir. Le premier outil? Nos amis et notre famille. Les gens qui nous ramènent sur terre. Pour ma part, j’ai un thé hebdomadaire avec ma meilleure amie (ces moments sont aussi apaisants qu’un chocolat chaud en plein hiver). Le deuxième outil est votre passe-temps préféré (non, je ne parle pas des réseaux sociaux). Je parle d’un hobby qui vous connecte avec votre bonheur et qui vous centre. Qui vous rappelle pourquoi ça vaut la peine de se lever chaque matin, que ce soit votre métier ou votre cours de kickboxing du mercredi soir.

Le troisième outil est de loin mon préféré : la méditation.

Où méditer?

Ça peut être en pleine nature, dans votre voiture ou encore chez vous, dans la pièce qui vous détend le plus. Ou  même les trois! Vous êtes libres de méditer le nombre de fois que vous le sentez nécessaire.

femme qui médite de dos montagnesSource image: Unsplash

Dans quelle position?

Prenez la position où vous êtes le plus confortable. Assis sur une chaise, dans votre divan, couché dans votre lit (personnellement, dans un lit, je m’endors automatiquement). J’ai un coussin « spécial méditation » que j’utilise tous les matins.

À quel moment de la journée?

C’est la première chose que je fais après m’être levée. Je cale un grand verre d’eau, puis me voilà installée. Lorsque que je suis très stressée ou en colère, je me calme avec davantage de séances de méditation dans ma journée.

Combien de temps?

Le temps que vous voulez ou pouvez y mettre. Si vous êtes un débutant, je vous suggère cinq minutes. Augmentez à votre convenance. Il n’y a pas de minimum ou de maximum. C’est votre rythme.

C’est quoi méditer? Comment est-ce que je fais?

LA question qui revient tout le temps. Je répondrai avec ce mantra qui m’éclaire tous les jours: « Let your feelings be your guide ». Laissez-vous guider par vos émotions.

La méditation est un outil pour calmer l’esprit. Pour ralentir notre rythme cardiaque. Pour vivre le moment présent.

femme qui médite yeux fermés plantesSource image: Unsplash

Saviez-vous que vous méditiez lorsque vous faites la vaisselle? Lorsque vous promenez votre chien ou encore lorsque vous faites une marche en solitaire dans la nature? Quand vous êtes aussi en voiture, calme, sur l’autoroute.

Le cerveau se pose lorsqu’il accomplit des gestes machinaux où il n’a pas besoin de réfléchir. Tandis que pendant une méditation intentionnelle, c’est-à-dire lorsque vous décidez de vous asseoir pour méditer, il est plus difficile d’ordonner au cerveau d’arrêter de réfléchir. Mettez de la musique d’ambiance relaxante et concentrez-vous sur un instrument en particulier. Ne pensez qu’à cet instrument. S’il n’y a pas de musique, concentrez votre attention sur un bruit ambiant ,comme le ronronnement de la climatisation ou le léger crépitement du calorifère. Pour les gens plus visuels, allumez une chandelle et fixez la flamme le plus longtemps possible. Ensuite fermez les yeux et visualisez la flamme derrière vos paupières closes.

Vous trouverez vos trucs et vos astuces avec de la pratique.

La méditation permet d’être plus calme lorsque survient une situation de crise. Pour ma part, j’ai constaté que j’étais davantage détendue et disposée à poursuivre mes activités avec sérénité. C’est ce qu’on appelle l’équilibre, non?

Bonne méditation!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Hortense Bamas's Avatar
Hortense Bamas

Hortense est une fille qui se pose beaucoup de questions. Peut-être trop. Et on ne parle pas de questions simples, mais plutôt de grosses questions...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Le coronavirus et la culture de la peur en société