Style de vie

La liberté est un souffle d’air pris dans le néant. La liberté est inodore, incolore, intangible et intouchable. Elle est une illusion, et existe à la fois. Qu’est-ce qu’une femme libre ? Qu’est-ce que cette notion de liberté ? Que représente-t-elle ? Je suis limitée et conditionnée, ou suis-je illimitée et inconditionnelle? Est-ce qu’être libre signifie toujours être heureux ? Est-ce que notre bonheur détermine notre liberté ? Ou est-ce le contraire. La liberté me fascine et me rend fébrile. J’ai réalisé qu’elle existe uniquement dans le moment présent. Il faut le saisir — là, là —.

Elle est un choix, oui et non. Je pense qu’il est un luxe de pouvoir parler de liberté. Certains ne la possèdent pas, d’autres la rejettent violemment. Les gens redoutent le face-à-face avec à eux-mêmes. Ils craignent la violence de la rencontre avec leur vide intérieur, de leur liberté. Car ils savent instinctivement que c’est toujours le vide qui gagne la bataille. Le vide doit être constamment rempli. C’est un combat éternel. Le vide se réincarne après chaque victoire personnelle. La liberté est un choix vertigineux qui demande de se battre pour elle.

Mais qu’est-ce que la liberté ?

Est-ce qu’elle existe réellement ? Ne sommes-nous pas toujours conditionnés par différents facteurs : notre enfance, notre inconscient, notre famille, notre environnement, notre culture, etc. Est-ce que la liberté est une illusion ? Liberté de penser. Liberté d’agir. Liberté d’être qui nous sommes réellement. Avant cela, faut-il réellement savoir ce que l’on veut réellement pour notre vie ? Et ce qu’on veut réellement est en mouvance. Être libre de vivre la vie que l’on désire. Mais cette même liberté est un luxe que plusieurs n’ont pas droit.

C’est un luxe ou une malédiction ? L’infini des possibilités peut nous tourmenter. Quand notre chemin est tracé à l’avance, on ne se perd pas dans la philosophie. On peut être emprisonné par différentes choses : notre corps, notre santé mentale, une relation toxique, une famille toxique. À quel point sommes-nous libres de choisir. Je ne sais pas. Je me questionne. Il y a un modèle qui est proposé par la société : le couple et la vie de famille. Tout tourne autour de cela dans notre modèle occidental. Et c’est correct, mais je me questionne à savoir si l’on peut trouver la liberté à l’intérieur d’un couple et d’une famille.

Pour moi, la liberté, c’est un espace vacant.

Une immense forêt vierge que personne n’a modifiée. C’est d’être douillet en soi. C’est mon énergie qui entoure ma vie, c’est moi le capitaine du bateau. Le seul capitaine à bord. Bref. J’aime être la patronne de mon existence. Et ma question est la suivante : sommes-nous encore libres lorsque nous devenons une mère ? Je me suis tellement battue pour devenir libre. J’ai l’impression que dans un monde différent, il aurait été possible d’être mère et libre.

Mais dans ce monde présent, j’ai l’impression qu’il faut protéger sans cesse notre progéniture contre le monde extérieur. Je ne suis pas particulièrement fière de la tournure qu’a prise l’humanité. Je ne dois pas être la seule. J’aurais aimé déposer mes enfants dans un grand jardin où la paix existe réellement. Mais ce que je vois en ce moment, c’est la guerre, la pandémie et l’individualisme. Parfois, j’ai l’impression que choisir de ne pas mettre d’enfants au monde protégera ma liberté et ma conscience.

Si je mets un enfant au monde, c’est parce que j’ai la conviction que la vie vaut la peine d’être vécue. Oui, probablement, quand on est libre ? Libre d’aimer. D’exister. De penser. De créer. Est-ce que le cas en ce moment ? J’en doute. Je me suis battue pour devenir libre dans ma tête. Je le resterai. Je sais ce que je manque, l’amour inconditionnel. Je sais tout ce que je manque. Mais j’ai un esprit rebelle. J’ai l’impression de faire un immense doigt d’honneur à la société en ne mettant pas d’enfants au monde.

Vous ne m’aurez pas. Je resterai libre. Je ne suis pas prête à perdre ma liberté pour devenir mère. Je continuerai à souffler dans le néant. Jusqu’au jour où, peut-être, le vide gagnera la bataille…

 

Image de couverture par Another Day Xx
-->
Un article de
Himalaya's Avatar
Himalaya

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à i[email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Ma plus grande fierté?