Voyage

Lorsque l’on parle de Reykjavik, on pense au night life, aux spectacles, aux musées, à la gastronomie, mais tout particulièrement à la culture sereine qui entoure l’hydrothérapie. Un des nombreux charmes de cette ville est l’accessibilité aux piscines thermales partout à travers la ville. Certains la voient comme une simple activité sociale, tandis que d’autres l’utilisent comme traitement. Traitement de quoi? L’effet du chaud et du froid soulagerait certains maux comme l’inflammation articulaire, les crampes, les spasmes musculaires et permettrait l’élimination des toxines de la peau. On retrouve des bains nordiques chez nous aussi et on connait leurs bienfaits, mais l’accès a un coût, évidemment, donc rares sont les personnes qui s’y rassemblent 3 ou 4 fois par semaine.

L’Islande, qui est un pays reconnu pour avoir un coût de la vie plutôt élevé, offre ces services pour seulement quelques pièces de monnaie. Pourquoi? La raison est bien simple: la géothermie. C’est l’utilisation de la chaleur de la terre qui sert à produire de l’énergie. Sans entrer dans les détails, c’est une source d’énergie renouvelable qui permet de produire de l’électricité et chauffer des bâtiments, piscines, serres, etc.

piscines

On compte plus d’une vingtaine de piscines intérieures et extérieures à Reykjavik. L’hygiène est bien importante pour y garder les endroits en bonnes conditions. Les douches nues sont obligatoires avant et après la baignade et sont supervisées afin que le règlement soit respecté. Deux ou trois cabines individuelles sont offertes pour les visiteurs qui ne sont pas à l’aise, et je peux vous dire que j’étais la seule à les utiliser à ma première visite.

Je vous raconte un petit fait cocasse : je vais sous la douche à ma première visite à la piscine, avec mon costume de bain. N’ayant pas vu l’image qui indiquait que les douches doivent être prises nues, je me rince, me savonne et ferme le robinet, visiblement la seule avec son maillot. Une dame s’approche de moi et me dit « naked », « no swimming suit in showers » avec son accent prononcé. Elle se met à rire en pointant du doigt la cabine de douche privée, voyant assurément un petit malaise dans mes yeux. Elle me demanda alors « where are you from », qui me fit bien rire à mon tour prouvant que je n’étais clairement pas du coin et que j’étais LA seule que ça dérangeait et qui pouvait se soucier du regard des autres à ce moment-là.

J’ai trouvé ça franchement extraordinaire de vivre ça. Je m’explique. Personne ne te regarde ou t’analyse, tout le monde est à son aise et c’est juste normal. Le bien-être prend enfin tout son sens. Tous mes complexes sont vite devenus superflus et je me suis dit : «wow, que ça fait du bien». J’étais clairement la touriste dans la place avec mon inconfort visible à des kilomètres à la ronde, mais ça a fait son temps. Authenticité, pureté, respect de soi et d’autrui reflètent ma vision de la chose.

Incrustée dans la routine hebdomadaire des habitants, la baignade thermale est une manière de décrocher du travail quotidien, de se ressourcer et d’oublier les températures parfois maussades de l’hiver islandais. Utilisés à l’année, de jour et de soir, les bains géothermiques sont une source de réconfort. Des piscines pour y faire des longueurs, des spas à différents degrés de chaleur, des saunas et parfois même une piscine pour les moments en famille où on retrouve des modules pour enfants. Le soir à la belle étoile, ou de jour sous le soleil, c’est toujours agréable et les citoyens en profitent amplement. J’ai eu la chance d’expérimenter le tout et j’en ferais bien une habitude si j’y habitais aussi.

3

4

Top 10 des piscines géothermales à Reykjavik :

  1. Blue Lagoon
  2. Laugardalslaug
  3. Árbaejarlaug
  4. Kopavogslaug
  5. Grafarvogslaug
  6. Nauthólsvík
  7. Lagafellslaug
  8. Sudurbaejarlaug
  9. Asvallalaug
  10. Breidholtslaug

Bon voyage!

-->
Un article de
Gabrielle Robert-Gaudette's Avatar
Gabrielle Robert-Gaudette

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Look Jo: Pantalon fleuri