Faits Vécus

Il y a quelques mois, j’ai décidé de faire le saut. J’ai décidé de retourner aux études après trois ans d’arrêt complet. C’était mon plan du départ, d’acquérir un peu d’expérience sur le marché du travail après mon BAC et ensuite de retourner sur les bancs d’école. Quelles étaient les chances que je le fasse vraiment? On s’entend qu’on a beau avoir les plus beaux objectifs (c’est le temps de s’en parler surtout qu’on commence une nouvelle année!), une fois dans le train-train quotidien, c’est pas mal plus facile à dire, qu’à faire!

Je me suis inscrite à la Maîtrise en Administration des Affaires concentration Marketing Numérique à L’Université Laval au printemps dernier. J’ai choisi l’Université Laval, car ils offraient de faire le MBA complètement à distance ne demandant aucun déplacement, sauf pour les examens que je peux même faire de Montréal directement.

L’Université Laval est aussi une des seules universités au Québec qui ne demande pas d’avoir réussi l’impossible test GMAT qui est normalement obligatoire pour tous les programmes de type MBA, peu importe l’Université. C’est un des gros points en fait qui a fait en sorte que mon choix s’est arrêté sur cette université.

C’est merveilleux! Je décide de mes horaires, car les cours sont enregistrés en ligne et peuvent être réécoutés le nombre de fois voulu. Et oui, je fais mon MBA, en pyjama, sans maquillage; n’est-ce pas beau ça?

 mba, ordinateur, travailler, étudierSource: Unsplash

Vous me direz, pourquoi faire un MBA si jeune? En effet, à 26 ans, c’est effectivement assez jeune pour entrer dans un programme du genre. Cependant, comme le ‘’titre’’ en soi est assez bien reconnu dans le domaine des affaires, je trouvais cela plus pertinent que de faire un DESS ou encore un autre programme de deuxième cycle. C’est vraiment un choix personnel qui dépend absolument de vos objectifs de carrière.

Dans mon cas, je fais un MBA dans le but d’approfondir mes connaissances pour tout ce qui a trait à la gestion, que ce soit au niveau de la comptabilité, la gestion d’équipes ou autres tout en restant concentrée dans mon profil qui touche plus l’aspect digital du marketing. Je trouvais qu’une maîtrise permettait de se perfectionner dans un domaine en particulier, sans trop toucher à la gestion d’équipe et à des postes avec des responsabilités un peu plus poussées, voilà pourquoi j’ai choisi ce programme.

De mon côté, je me perfectionne en marketing numérique. Pour le moment, j’adore mon programme. On apprend tout ce qui a trait au Web, donc pour ma part j’ai eu un premier cours d’Analytique Web qui me permet d’analyser et comprendre plusieurs informations pertinentes pour mon entreprise ainsi qu’un cours sur les technologies du futur qui touche au Cloud, Blockchain, robotique et imprimantes 3D. Les professeurs sont super intéressants et bien reconnus dans le domaine.

Vous aussi, vous pensez retourner aux études? Je vous recommande vivement d’en apprendre plus sur les programme à distance, vous ne regretterez pas votre choix!

Trouvez les programmes à distance offerts à L’Université Laval ici.

-->
Un article de
Laurence Gaudreau-Pépin's Avatar
Laurence Gaudreau-Pépin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Oser la veste poilue!