Lookbook

Auparavant, on apprenait aux femmes à être douces et à devenir de bonnes épouses. Par chance, les temps ont changé. Je me souviens, petite, de m’être souvent questionnée par rapport à des personnages féminins à la télévision ou dans les films. Je n’avais pas du tout envie de leur vie. Parlez-moi de Cendrillon, je vous disais que l’idée de devenir une princesse m’ennuyait. Belle, de son côté, je l’aimais puisque toute petite, j’avais toujours le nez dans des livres. Mais en général, oh que je trouvais l’idée d’être une fille plate. Je voulais plutôt avoir le droit d’être plus comme un garçon: aimer le sport, bouger et me sentir libre. Par chance, le tout tend à changer et ce n’est plus ton sexe qui détermine qui tu devrais être. Au Québec du moins.

Je vous présente donc aujourd’hui un look dans lequel je me sens comme une guerrière et j’aime cela. J’aime quand je me sens puissante et en contrôle, j’aime l’idée que je dégage une image forte parce que c’est la femme que je suis. Je sais que j’ai grandi en ayant des parents qui m’ont appris que tout est possible et je suis devenue cette femme qui croit en ses capacités et qui a envie de les dépasser. Je ne me sens pas moins forte qu’un homme ou moins en sécurité quand je voyage. Je me sens aussi libre et surtout puissante. Cela ne veut pas dire que je ne suis pas prudente, mais cela veut dire que j’aspire à ce que plus de femmes se sentent ainsi: des guerrières.

Mais depuis que je suis blogueuse et que je m’expose sur le web, parfois, certaines personnes sans me connaître, me mettent dans la catégorie des princesses. Et je ne parle pas ici de ce terme positivement. Pourquoi? Parce que je choisis d’exposer mon corps…

Parlons du choix d’exposer son corps

Pour moi, être en bikini sur Internet, c’est une manière d’être puissante avec mon corps aussi. Je ne le vois pas comme une faiblesse, bien que certains pensent que ce l’est. Je n’ai pas de malaise à le faire ni à voir d’autres femmes en âge de comprendre leur geste le faire. Je pense qu’autant les femmes qui choisissent de cacher leurs corps que celles qui choisissent de le montrer peuvent se sentir en plein pouvoir en le faisant: tant que le choix leur appartient. Et je ne le fais pas pour me faire dire que je suis belle. Je m’en fiche. Royalement. Tant que je me trouve belle, c’est tout ce qui compte. J’avais commencé à le faire pour détruire certains critères de beauté et j’ai continué parce que j’y prends plaisir, certes, et que je pense qu’il faut une variété de corps dans les médias pour changer les critères de beauté en général. Alors, j’embarque.

DSC_8988

Maintenant, parlons en détail du look

Ci-bas, j’ai un harpon dans quelques photos. Vous aurez peut-être entendu parler de la pêche au harpon dans les médias ces derniers temps par l’entremise de Valentine Thomas qui parcoure le globe en faisant cela. Personnellement, je l’ai découverte il y a quelques années quand j’ai commencé à faire de la plongée. C’est une manière de faire de la pêche qui rapproche de l’animal. Toutefois, je n’ai jamais rien pêché d’autre que des lionfish (une espèce invasive dans la mer des Caraïbes).

On s’est donc amusées à faire une séance photo à la Lara Croft si elle était une pêcheuse au harpon. Ça marche, non?

Je porte un maillot taille haute avec de la transparence de chez Bikini Village. Je suis tout à fait tombée sous le charme de ce modèle de maillot que je trouve original tout en demeurant classique grâce à la couleur. Les maillots tailles hautes sont très tendance cet été, et c’est mon chouchou!

DSC_8923

DSC_8873-2

DSC_8979

DSC_8884

DSC_8967

DSC_8941

Le look:

Maillot – Bikini Village

Lieu – Cuba

Photos – Vikki Snyder

DSC_8904

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Des restaurants inusités à essayer au moins une fois dans sa vie!