Bouffe Style de vie

Une de mes passions, qui me vient probablement de ma sœur, (ma mère s’y adonne seulement, car l’humain a besoin de se nourrir) c’est de cuisiner. J’ai commencé à cuisiner à l’Université, car rendue dans la charmante ville de Québec, à 250 km de la maison familiale, il n’y avait plus de petite maman qui prépare tes repas quand tu arrives de l’école le soir. J’ai appris de ma voisine de chambre de résidence/meilleure amie en la regardant cuisiner. J’ai vite commencé à l’accompagner en coupant les légumes ou en brassant la sauce. J’ai commencé à me passionner sur les aliments, les recettes lorsque les compétitions sont arrivées dans ma vie et lorsque ma sœur a terminé son BAC en nutrition, car elle en discutait souvent et les sujets me passionnaient. J’ai commencé à m’acheter des livres de recettes ou plutôt recevoir ceux de ma sœur qu’elle avait terminé de feuilleter et de réaliser les multitudes de recettes qu’elle souhaitait faire… Elle prenait la peine d’y apposer des post-it, alors je commençais toujours par ses coups de cœur.

J’ai commencé alors à développer mes goûts, à vouloir explorer davantage et de m’enrichir de ce que les aliments et la nutrition peuvent apporter sur nos saines habitudes de vie et ainsi améliorer notre équilibre et notre bien-être.

Nous sommes une société de plus en plus consciente que notre alimentation n’a pas seulement un impact sur notre état de santé mentale et physique, mais aussi sur l’environnement. Il ne faut pas partir en peur ici, je ne suis ni végétarienne, ni végétalienne, mais j’aimerais bien réduire ma quantité de viande afin de mettre ma petite touche pour aider la planète.

Je suis une fan incontournable de Geneviève O’Gleman et lorsque j’ai su qu’elle sortait un nouveau livre, Presque végé, je suis tout de suite tombée sous le charme.

presque végé Geneviève O'Gleman

Dans son livre, on y retrouve des recettes pour nous faire réduire notre consommation de viandes et même des alternatives à certaines recettes classiques revisitées!

Une chose est sûre, les recettes sont travaillées pour rendre le plat savoureux et appétissant même pour les gens qui ne sont pas adeptes de tofu ou de légumineuses. Sa mentalité reflète exactement ce que je pense, il ne faut pas tout changer d’un coup, car les grands sauts nous font abandonner souvent après deux semaines. Elle mise sur des changements graduels, réalistes et adaptés à la réalité.

Il ne faut surtout pas perdre de vue le plaisir de manger et c’est la clé pour réussir une transition vers un menu plus végé, car un plat qu’on apprécie sera intégré au menu quotidien.

presque végé Geneviève O'Gleman

Mention spéciale ici pour les coups doubles: en résumé, il y a la recette version viande inclue et la version végé à partir des mêmes ingrédients qui peut se transformer en petits plats pour le repas du lendemain: tout simplement ingénieux et magnifique!

Vous ne savez pas comment cuisiner le légumineuses, le tofu, le tempeh? Il y a une multitudes d’astuces et de recettes pour les apprivoiser. Alors à toi néophyte de la cuisine végé, je te recommande vivement de te procurer ce livre!

presque végé Geneviève O'Gleman

-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Quand Google me permet d'avoir une maison plus connectée