Faits Vécus

C’est la fin de l’année. On est ENFIN arrivé à la fin de 2020! Cette année à la fois extraordinaire et complètement full méga ordinaire plate-plate se termine finalement. J’suis vraiment pas triste de tourner la page, j’pense que j’suis pas toute seule à me dire bon débarras 2020! On s’entend, quand même les arcs-en-ciel en ont leur voyage d’être sollicités, c’est un bon signe qu’il est temps de décrocher.

En général, j’aime ça faire un bilan introspectif de mon année, un petit « me time » où je m’écris une page dans un vieux cahier cute avec mes résolutions, non, plutôt mes objectifs, et ce que j’aimerais faire dans la prochaine année. J’aime me relire à la fin celle-ci et penser aux objectifs que j’ai atteints ou à la raison pour laquelle je n’ai pas atteint certains. J’aime juger mon écrire tellement 2019 et/ou carrément me trouver ridicule d’avoir cru que d’inscrire : « Être plus patiente » sur une feuille dans un cahier allait vraiment me rendre plus patiente. L’idée, c’est surtout de mettre par écrit comment je pense en finissant l’année et comment j’ai envie d’évoluer durant l’année suivante. C’est quétaine. Mais je trouve ça beau de voir ma pensée grandir, se construire et parfois carrément changer d’idée et me remettre en question. On voit notre corps vieillir avec des cheveux blancs, des rides et des maux de dos quand on passe la journée à rien faire, pour moi, ça, c’est une façon de voir mon esprit vieillir.

Ce qui est le plus gênant dans mon dernier bilan, c’est que mes objectifs 2020 n’étaient pas originaux, mais j’avoue que je m’attendais pas à ce qu’ils soient complètement irréalistes! J’avais écrit : « voyager », « rencontrer du nouveau monde » et « sortir plus souvent de chez moi ». La belle blague. Merci 2020! Bon, c’est l’année où j’ai le moins voyagé, l’année où que mon cercle d’amis s’est réduit à : voici mon top 5 de personnes pour qui j’ai le plus envie de risquer ma vie en les voyant et aussi, l’année où mes fesses se sont vraiment moulées dans mon divan.

Par contre, si j’y pense comme il faut, 2020 c’est l’année où pour une des premières fois de ma vie, j’ai eu la chance d’admirer les quatre saisons transformer le paysage, que j’ai eu la chance de passer plus de temps avec ma famille en isolement, que j’ai eu le temps d’écrire, de me regarder sans maquillage et de me trouver belle, de me rendre compte que criss que des jeans c’est pas confortable, de boire (beaucoup! Vin-vin qu’ils disaient!), de rire et d’aimer même à distance pis de réaliser que j’ai hâte de prendre mes humains préférés dans mes bras. C’est ça que je vais écrire dans mes objectifs 2021 : profiter de mes privilèges, prendre soin de moi souvent et profiter de tous les moments entourés des personnes qu’on aime. Simple de même.

Ce que 2020 ne m’a pas apporté? La patience, une méthode de rasage efficace sans me faire saigner les rotules, faire confiance à l’hygiène des gens, les méthodes de cruise dans un bar, la découverte de nouveaux restaurants et jouer aux Sims sans les codes de triche.

écriture femme jeansSource image: Unsplash
Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Kym Benjamin's Avatar
Kym Benjamin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Ma merveilleuse déroute