Style de vie Voyage

Certains le savent, nous (Camille et Viv) sommes parties en Jamaïque au mois de janvier dernier. Eh oui, nous nous sommes fait un petit voyage de filles à la «Ya mon» pour débuter l’année en beauté. On avait décrété que 2013 serait une année super et pleine de rebondissements et c’était pour nous la meilleure manière de mettre ces résolutions en application. Une semaine, c’est plutôt court, mais la Jamaïque offrait l’avantage d’un vol direct très rapide (et pas cher! Merci YULAIR!!!), ainsi, on s’assurait de profiter à fond de notre semaine! Bien que la plupart des touristes de l’île décident de la visiter grâce à des forfaits tout-inclus, nous avons opté pour un type de voyage plus téméraire et proche de nos habitudes: le sac-à-dos. On ne se sens jamais aussi libre que lorsque notre vie tient sur notre dos! Avant notre départ, nous ne comptons plus le nombre de fois que nos proches nous ont dit de faire bien attention à nous puisque la Jamaique peut se révéler un pays rude par secteurs. Est-ce par insouciance? Nous n’avions pas peur du tout. Nous sommes parties sans itinéraire fixe. Nous savions où nous voulions dormir notre première nuit, mais après, tout était flexible, nous voulions pouvoir choisir sur place ce qui nous allumait. Finalement, nous avons été beaucoup plus sédentaires que nous l’avions imaginé. En une semaine, nous ne voulions pas passer toutes nos journées en transport. Voici donc nos trucs, nos astuces et nos bons coups!

_DSC8602

La ville à découvrir: Negril, mais le Negril hors des grands hôtels, le Negril de ses citoyens, le Negril la nuit et le jour, le Negril qui vit. Osez parler aux locaux qui pourront vous montrer les meilleurs endroits de la ville.

Ganja: Ça veut dire “weed” en patois jamaïcain. Sachez-le, pour pouvoir dire non au bon moment!

L’hôtel: Firefly à Negril puisqu’il offre des cabines et c’est VRAIMENT l’endroit le moins cher en ville. Oui, tu partages ta douche et ta salle de bain, mais on s’en fout, tu es en sécurité la nuit à petit prix et tu dors sur le bord de la plage (en fait directement dessus), donc même pas besoin de traverser de rue. En plus, les nudistes sont les bienvenus à cet endroit (pas qu’on ait tenté l’expérience lol!)

Se déplacer: N’ayez pas peur de prendre les bus de locaux, c’est vraiment pas cher, sécuritaire et rapide. Pas la peine de payer les autobus de touristes beaucoup trop chers. YEAH! (mais vous risquez d’être bien squeezé entre votre backpack et les autres passagers)

Le truc taxi: Marchandez vos taxis au maximum. Mais là, vraiment au max. Les locaux payent l’équivalent de 1$ quand on en paye environ 10. Alors n’hésitez pas à jouer des coudes avec le chauffeur, il ne sera pas insulté.

À faire attention: Plusieurs locaux seront très gentils et vous penserez qu’ils sont vos amis, venant manger au restaurant avec vous… mais ensuite ils risquent de vous demander de payer l’addition. Assurez-vous de mettre les choses au clair avec eux avant d’aller souper.

À apporter:
1) BEAUCOUP de crème solaire, le soleil s’avère être assez intense merci, que vous soyez basané ou pas.
2) Des belles robes parce que les jamaïcaines ne portent QUE des talons le soir (même sur la plage).
3) Un sifflet si vous comptez marcher le soir, parce que ça peut vous sauver la vie et contrairement à un couteau, ça ne peut pas se retourner contre vous si vous en faites usage.

Voici des photos pour vous inspirer… parce que nous, ce fut un voyage MAGIQUE!!!

_DSC8592 _DSC8386 _DSC7827 _DSC7410 _DSC7311 _DSC7292 _DSC8480 _DSC8410 _DSC8366 _DSC7993 _DSC7847 _DSC7667 _DSC7476 _DSC8091 _DSC7984 _DSC7898 _DSC8333

-->
Un article de
Camille et Virginie's Avatar
Camille et Virginie

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La Gaspésie en amoureux