Lookbook Mode & Beauté

J'avais lu un jour qu'on ne peut pas tout avoir. Qu'il faut choisir entre sa carrière, sa famille, ses amis, son sommeil et le sport. Je ne suis pas d'accord. Je ne pourrais pas en choisir trois. Je veux tout.

Je suis une fille d'extrêmes. Je suis workaholic, j'ai tendance à me surentraîner, j'ai trop d'énergie, j'aime tout faire en même temps, je dors peu, je ne bois pas assez ou trop d'eau. Je suis comme cela. J'essaie d'aller vers le gris, mais je trouve cela difficile. Ce n'est pas dans mes habitudes. C'est n'est pas ce que j'ai connu. Mais je n'ai plus le choix. Avec les années qui passent, je sais que je dois trouver mon équilibre. Depuis le début de 2016, je suis fière de moi, j'ai recommencé à m'entraîner, OK peut-être trop, je mange de manière plus saine, je reçois MissFresh à la maison pour aller moins souvent au restaurant et je tente de boire mes 2 litres d'eau par jour. J'aime ma famille comme ça ne se peut pas et je veux les voir tout le temps, j'écris à mes amis chaque jour, je leur envoie des snapchats, je travaille avec Virginie, j'ai un amoureux que je ne veux pas négliger. C'est beaucoup? Oui. Mais pas trop.

_DSC7554

Je suis convaincue qu'en ayant un mode de vie sain et équilibré, tout peut entrer dans les 24h de la journée. Mais l'équilibre, c'est non seulement de changer sa routine, mais de trouver la force de faire des choses que l'on n’aime pas nécessairement.

Par exemple, j'ai toujours aimé bouger. J'aime suer. J'aime la sensation de forcer et de pousser mon corps à son maximum. Cependant, je n'ai jamais aimé m'étirer. Ado, je sautais souvent cette étape après mes entraînements de natation. Je me sauvais. Je n'y trouvais pas le plaisir que j'avais de faire mes longueurs. Aujourd'hui, je réalise que c'était une erreur. Mais à la place de me taper sur la tête, je veux y remédier. Cela ne veut pas dire par contre que je deviendrai une grande adepte de yoga ou d'autres sports semblables. Je suis une fille qui aime l'action et qui aime sentir le coach la pousser, d'où mon amour de la boxe. Toutefois, je sais que pour pouvoir atteindre mes objectifs et trouver mon équilibre, je dois m'étirer. Je me force donc à le faire, chaque soir, devant la télévision. Petit à petit, jour après jour, je commence à voir une différence. Suis-je super flexible? Non. Le serais-je un jour? Probablement pas. Mais je m'améliore et ça fait du bien à mes muscles meurtris.

Trouver son équilibre, c'est se choisir et se pousser à faire des choses pour que dans l'ensemble, on soit bien. Mon équilibre demeurera toujours dans les extrêmes, j'aime me pousser à fond, mais mon défi demeurera toujours de ne pas abandonner et tomber de l'autre côté. Je mentirais de dire que je me suis toujours entraîné de manière régulière. Quand j'arrête, je tombe à zéro. C'est absurde. Et ce, même si l'entraînement me rend plus heureuse, me permet d'être plus alerte et moins fatiguée.

On dirait que c'est toujours plus difficile de recommencer, dans tout. Combien de vos amies sont presque disparues de la planète en se faisant un nouvel amoureux? Mais quand il disparait à son tour, recommencer à voir ses amis n'est pas facile. Le sport était un exemple, mais l'équilibre se trouve dans toutes les sphères de notre vie. En étant équilibré entre le sport, le sommeil, le travail, la famille et les amis, je trouve mon bonheur. Et je ne laisse rien tomber. Et vous?

_DSC7588 _DSC7502 _DSC7568 _DSC7538

Le look:

Vêtements – Bench

Maquillage – Cindy Contreras

Photographe – Vikki Snyder

_DSC7578

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Timidité: apprendre à se faire enfin confiance