Faits Vécus

Je crois sincèrement qu’il n’y a pas de hasard et que chaque rencontre a un but, un apprentissage.

Il y a trois ans exactement, alors que j’étais complètement perdue, la vie t’a mis sur ma route. Je venais tout juste de me séparer, je me cherchais pas mal et j’ai décidé de partir en voyage seule à plusieurs milliers de kilomètres de chez moi. Je voulais trouver des réponses à mes questionnements. Toi, tel un guide, tu as croisé ma route.

On connait le fameux coup de foudre en amour, bien moi cette fois c’était un coup de foudre, mais  d’amitié! On s’est croisés dans un taxi, puis on a choisi de continuer notre voyage ensemble, pour au final, faire l’entièreté de celui-ci tous les deux. On ne s’est pas posés de questions, ça s’est fait tout seul. C’était comme si je te connaissais depuis toujours, mais en même temps, je n’avais jamais rencontré quelqu’un comme toi. Plein de fougue, rien ne te faisait peur. Tu m’as dit que tu voyageais depuis déjà trois ans, que tu étais sur la fin de ton beau et long périple. Tu avais une telle ouverture, une écoute, un franc- parler et une vision de la vie qui m’a tout de suite impressionnée.

jason 1Source image: Chloé Perreault 

Ce voyage restera gravé dans ma mémoire pour toujours et chaque fois que j’y pense, c’est à toi que je pense également. Quand on s’est dit au revoir avant mon retour au Québec, ce n’était pas comme lorsqu’on dit bye à quelqu’un en sachant très bien qu’on ne le reverra probablement jamais. Toi, quand on s’est dit à bientôt, je savais que c’était vrai et ça même si on ne vivait pas dans le même pays. Ce fut vrai. Quelques mois plus tard tu venais me rejoindre au Québec.

Tu n’avais pas peur de me bousculer et me secouer pour me faire comprendre certaines choses. Se chicaner à la fois en anglais et en français sur la route entre Québec /Montréal parce que tu n’hésitais pas à me dire les vraies choses, on l’a fait! Tu tenais à moi et je tenais à toi. Je peux être têtue, mais grâce à toi, j’arrivais à voir les choses autrement. Cette fois par contre, quand je t’ai dit au revoir à l’aéroport, je ne me doutais pas que ce serait pour la dernière fois.

jason 2Source image: Chloé Perreault

Après ce petit séjour par chez nous, tu as dû retourner chez toi pour débuter tes études en médecine. Après trois ans à parcourir le globe, à vivre tout ce qu’il y a de plus fou, voir plus de pays en trois ans que la plupart des gens en une vie, tu déposais enfin tes valises.

Finalement, ça aura été le voyage de ta vie, car seulement quelques mois plus tard, tu t’es envolé.

Je t’ai rencontré dans la dernière année de ta vie et tu auras certainement marqué la mienne pour toujours. Je ne t’ai pas rencontré pour rien, je devais te rencontrer. Tu  m’as tellement apporté, mon seul regret est de ne pas te l’avoir dit.

Mon grand ami, j’espère que la bière en haut est bonne et que tu es en paix.

Je vais profiter de chaque décor et savourer chaque moment toujours en ayant une pensée pour toi. De cette façon, tu continueras de vivre à travers ceux qui auront eu le privilège de croiser ta route.

À la mémoire du fabuleux et incroyable Jason Hoth xxx

-->
Un article de
Chloe Perreault's Avatar
Chloe Perreault

Passionnée avant tout de navigation, de voyage et de radio, c'est à travers les moments difficiles qu'elle découvre l'écriture. Avec une facilité à s'exprimer dans...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Mes lunettes roses