Faits Vécus

Avertissement : L’article qui suit se veut caricaturiste! Je suis au courant que certaines personnes rencontrent réellement l’amour sur cette plateforme et que ce ne sont pas toutes les personnes qui sont comme celles que je mentionne.

Comme je le disais dans la première partie de mon article, j’ai réalisé que certaines personnes utilisaient régulièrement les mêmes techniques d’approche. Ainsi, j’ai décidé de vous faire part de mes quasi savantes découvertes!

 

  1. Les « Show-off »

La première catégorie est celle des « Show-off ». Ces personnes-là ne se prennent pas pour de la marde de pape! Ce groupe d’individus qui caractérisent cette catégorie est facilement identifiable! Photos en maillot de bain ou encore une pic de chixx dans le miroir du gym (histoire de bien montrer leur six pack ou leurs petites fesses en forme de pêche). Ce sont les clichés qui reviennent les plus régulièrement dans cette catégorie. Parfois, je me demande si ces énergumènes sont là pour trouver l’amour ou simplement pour faire comme les participant.es d’Occupation Double, c’est-à-dire pour avoir de la visibilité pour leur future carrière d’influenceur.se!

  1. Les désespéré.es

À l’inverse des « Show-off », il y a ceux et celles pour qui Tinder est la quintessence en matière d’amour! Ces personnes croient dur comme fer que leur prochain match sera l’amour de leur vie. Après le traditionnel « salut ça va » viennent les phrases du genre : « Aimerais-tu ça une personne qui te construise une maison ou qui te fait à manger? » ou « Si tu as des enfants, je suis prêt.e à les accepter comme les miens! On serait tellement une belle famille. » Woah, est-on à l’émission Qui perd gagne version amour? Les premiers qui perdent la tête gagnent!

  1. Les couples qui cherchent à mettre du piquant

Ça commence souvent par « Nous cherchons une personne avec qui nous aurions une belle vibe pour essayer de nouvelles choses. » Ok, est-ce que c’est moi qui ai manqué un chapitre? Tinder se dit bien être une application pour célibataires, et non pas une application pour essayer d’assouvir son fantasme de trip à trois, vrai?

tinder téléphone application rencontreSource image : Unsplash

 

  1. La personne qui sait ce qu’elle veut

« Veux-tu me faire un bébé? » Oui, c’est une des pickup line que j’ai reçue. Nous sommes loin du temps où la personne se devait de te faire de l’œil de loin dans le bar pour finalement arriver et te sortir une phrase du genre « Ma mère me chicanerait si je ne t’invitais pas à danser!» Ok, la pickup line n’était peut-être pas la plus accrocheuse, mais au moins, il avait vaincu sa gêne pour m’aborder. Derrière notre écran, c’est rendu tellement facile de laisser aller nos inhibitions que certain.es se laissent parfois trop aller!

  1. La personne qui ne sait pas ce qu’elle veut

–    « Salut.
–     Salut, ça va?
–     Oui toi?
–     Oui. Qu’est-ce que tu recherches ?
–     Je ne sais pas, je suis ici pour voir et on verra. »

Je suis ici pour voir… Pour voir quoi, la météo? Car, encore une fois, je crois que tu n’es pas à la bonne place. Conseil d’amie : Accuweather te sera plus utile. Pas besoin de me remercier!

  1. La personne qui met des Super Like

Ces personnes se remarquent facilement. Lorsque tu croises leur profil, trompettes et feux d’artifice se mettent à partir! Celles-là savent ce qu’elles veulent, mais, contrairement à la catégorie précédente, ce n’est pas pour les mêmes raisons! Elles veulent que tu saches qu’elles sont intéressées level 500. Et si tu les swipe à droite, gare à toi, car, dans la minute qui va suivre, elles vont venir te parler.

  1. La personne qui ne sait même pas qui est inscrite sur Tinder

Et finalement, contrairement à la catégorie des Super Like, un des patterns les plus récurrents, c’est les invisibles! Après le fameux « It’s a match! », plus rien, nothing, nada, silence radio. Mais pourquoi, tu m’as matchée si, au final, on ne se parlera jamais! Est-ce que tu utilises Tinder avec ta cape d’invisibilité, donc t’es là, tu surveilles tout ce qui se passe, mais tu ne te montres jamais? Car, pour te rendre à Poudlard, c’est le train 9 ¾ que tu dois prendre, pas Tinder!

Ceci fait le tour grossièrement de mes constats à propos de l’application! Maintenant que tu es au fait de ce que tu peux retrouver sur Tinder, vas-tu l’utiliser quand même? Car, au fond, les concepteurs et les conceptrices ont raison de dire que c’est amusant : j’ai des bonnes histoires à raconter à mes ami.es lors de nos prochaines soirées! Et toi, cher lecteur ou chère lectrice, as-tu des drôles d’anecdotes Tinder à nous raconter?

Source image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Cora-Lee Gauvin's Avatar
Cora-Lee Gauvin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Star Académie : Entrevue avec le grand gagnant William Cloutier