Style de vie

Ce n’est pas dans les habitudes de notre site, mais en 2019 on veut tenter de nouvelles choses comme de vous offrir de la poésie et ça commence aujourd’hui. On espère que le tout vous plaira chers lecteurs.

 

Tu le savais…

T’as trouvé la fille de 10 ans de moins que toi

10 ans de plus que moi

Je l’ai haï

J’t’en ai voulu

Pourtant c’est moi

Moi qui à la porte t’a foutu

Je croyais pouvoir vivre l’amour

Tu sais, le vrai le bon celui qui dure toujours

Je croyais me donner la chance de vivre une histoire

Une histoire normale, revivre… non juste vivre

Je t’ai laissé, je me suis évadée

Ensuite, lui aussi je l’ai blessé… je me suis sauvée

Là…seule avec mes blessures à guérir,  j’me suis retrouvée

Je grandis je sais… t’es mon premier amour tu sais

Tu seras toujours important

Tu as forgé mes 20 ans

Tu le savais depuis le début, qu’un jour je réaliserai

Qu’un jour je comprendrai…

Que tout ce que je te demandais, tu ne pouvais pas me le donner

Pis la tu dois encore comprendre ce qui passe

Cet ennui… ce désir qui semble rejaillir…

Tu le sais que ma tête est toutefois plus forte…

Que j’ai compris… pis que si le déni s’y mêlerait…

La psy s’en chargerait

De toute façon… tu sembles heureux

Je lui ai parlé, elle t’aime

Finalement, c’est une bonne femme

Elle a vu ce que moi je n’ai pas vécu

Elle n’aura pas les frustrations que moi j’avais

Tu ne te sentiras pas coupable de lui faire manquer sa jeunesse

J’avais besoin de toi pour finir de grandir…

T’avais besoin de moi pour mieux vieillir…

L’amour et l’attachement sont deux choses très différentes

Et si proches en même temps…

J’ai voulu te protéger en te gardant à distance…

Malgré mon besoin égoïste de te garder près

Plus le temps avance… plus ton manque se sent

Encore une fois… je ne te parle pas nécessairement d’amour

Qu’importe… ça doit être ça faire son deuil

Malgré tout… je suis heureuse pour toi…

Tu le savais… comme la première fois

Où j’ai écouté cette chanson

J’avais pleuré, au fond, moi aussi je le savais…

Depuis le début, t’avais raison

Je m’entêtais à te prouver que tu avais tort

Que les années nous séparant ne viendraient pas à bout de nous

Mais au fond « il ne suffirait de presque rien, peut-être 10 années de moins »

Elle a 10 ans de moins que toi

10 ans de plus que moi

solitude

-->
Un article de
Yxor's Avatar
Yxor

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je me sens ridicule