Faits Vécus Style de vie

Ce nouvel ajout de Netflix réalisé et écrit par Ann Deborah Fishman s’avère être une satire assez comique et non pas très loin de notre réalité. C’est très drôle et très triste en même temps. Je ne te volerai pas les moments croustillants du film, car je veux que tu l’écoutes si ce n’est pas déjà fait et que tu te fasses ta propre opinion. Je veux juste t’allumer sur les petits détails qui font toute la différence. On y retrouve de l’exagération comme dans tout film, mais ironiquement, ce n’est pas si exagéré.

Comme moi, es-tu tannée et épuisée des applications de rencontres ? Comme moi, te dis-tu que c’est vraiment du gros n’importe quoi ? Comme moi, trouves-tu que tu perds ton temps à glisser ton index de gauche à droite sur ton petit écran tactile ? As-tu envie, toi aussi, de te retrouver quelque chose de normal, quelque chose de romantique, quelque chose qui ressemble à de l’amour ? Cela semble être tellement difficile dans un monde où le sexe est devenu si accessible. L’amour, tu te demandes si ça existe encore… C’est devenu ton plus grand fantasme. Eh oui, c’en est un, car le sexe est trop facilement consommé !

Les réseaux sociaux, les sites de rencontres, les applications-mobiles et machins-chouettes ont changé notre façon d’aimer. Ils ont changé notre manière de se comporter, de s’accoupler et d’interagir avec un futur potentiel amoureux. C’est tellement facile de se lasser de quelqu’un et de passer au prochain. Il y en aura toujours d’autres de connectés et de disponibles. Nous avons été déçus, pas graves, allumons notre écran et passons au suivant. SUIVANT, NEXT !

Je ne te demanderai même pas ton nom, je n’ai pas envie de le connaître. Et puis, ça sert à quoi de connaître ton nom ? Entre toi et moi, on sait déjà qu’on n’ira nulle part ensemble… je n’ai pas envie de connaître ton nom et encore moins ton nom de famille. Ouatch, j’ai mal !

Puis, on rencontre une personne potentiellement intéressante et de presque parfaite, mais pas tout à fait. On se dit qu’on peut encore faire agiter son doigt et on trouvera certainement mieux en 3-4 ou 5 mouvements.

Outre les relations amoureuses, il y a toutes les relations avec autrui qui changent quand l’on est trop connectés et quasi obsessifs au moindre son d’une nouvelle notification. On ne se parle plus, on ne se regarde plus. Notre écran a toute notre attention. C’est lui le vrai héros ! Les soupers en famille ne sont plus ceux ayant existé autrefois. L’aîné ou le pilier de la famille se voit attribuer un nouveau rôle. Il doit se charger de confisquer les téléphones mobiles à la table.

Les autres générations avant nous n’avaient peut-être pas accès à internet, mais SWIPED nous dit que les relations amoureuses ont toujours été un lourd fardeau. Comme s’il y avait une distinction à faire entre le sexe et l’amour avec un grand A. Toi, qu’en penses-tu ? On pourrait très bien partir sur un débat assez cru.

Bref, ce film nous pousse à réfléchir sur nos comportements et sur comment la société d’aujourd’hui a bouleversé nos relations sociales, familiales et amoureuses.

Bon visionnement ! Surtout essaie d’éviter de swipper en même temps, tu pourrais passer à côté de moments importants !

Pour regarder le film, c’est ici!

Source image couverture : Facebook officiel (swiped)
-->
Un article de
Claudia Meunier's Avatar
Claudia Meunier

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

5 pays à découvrir sans se ruiner