Lookbook Mode & Beauté

Ah lire! Ça permet de décrocher de son quotidien loin des écrans (oui, je suis de celles qui choisissent de lire un vrai bouquin en papier, je ne m’habitue pas aux tablettes et j’aime l’odeur d’un livre). En 2020, je relance le club de lecture du blogue! À chaque mois, je vous proposerai des livres à dévorer et on vous invitera à discuter sur notre page Facebook à propos de ces derniers!

 – Propositions de lecture –

Roman d’ici:

La brûlure de Violaine Charest-Sigouin

J’ai dévoré ce livre en une semaine dans les transports en commun entre ma maison et le boulot. J’espérais que le temps entre les stations allongent afin que je puisse toujours en lire un peu plus. On se fait entraîner en voyage avec une mère et sa fille dont la relation semble brisée par les frasques du passé et une séparation douloureuse. Tour à tour, on découvre l’histoire du regard de l’une ou de l’autre, saisissant la force de l’amour qu’elles se portent, mais l’incompréhension qu’elles vivent aussi. On souhaite qu’elles réparent les pots cassés et qu’elles s’affrontent tout en ayant peur que cela fracasse la relation. Un roman qui se lit facilement, qui nous permet de se remettre en question et d’évaluer nos propres rapports familiaux tout en rencontrant des personnages aussi imparfaits qu’attachants. Ici, c’est l’adolescente plus timide qui s’occupe davantage de sa mère, une femme qui boit et pour qui le jeu de la séduction est quotidien. Violaine Charest-Sigouin signe ici un livre tout en subtilité pour son premier roman.

Nirliit de Juliana Léveillé-Trudel

Le Nord est froid, dur et incompris. Pour son premier roman, Juliana Léveillé-Trudel nous le sert sans artifice et nous donne envie de le découvrir. On y suit le personnage principal qui retourne à Salluit tout en s’adressant à Eva, une amie, décédée. On rencontre, dans ce récit, des personnage abîmés par la vie, souvent oubliés par la distance que nous avons avec leurs réalités. Frappant, ce livre risque de vous donner envie de voir ce Nord que l’auteur aime, mais qu’elle nous livre sans artifices. À chaque page, on en apprend un peu plus sur la culture Inuit et sur notre ignorance de celle-ci, alors qu’on partage un territoire. Certes, on y raconte de la violence, mais aussi de l’amour  et de la passion.

Roman classique

Les 4 filles du docteur March de Louisa May Alcott

Le nouveau film adapté du roman est en salle de cinéma depuis Noël. En tant que fan finie de cette histoire, je me suis empressée d’aller voir l’adaptation de Gerwig. Je mentirais de dire que je n’ai pas aimé mon moment passé à retomber dans mes souvenirs d’enfance, mais rien ne se compare à lire l’histoire de Meg, Jo, Beth et Amy. Ce livre, en deux volumes, suit l’histoire des soeurs dans une Amérique en guerre. Je me souviens avoir lu et relu le récit, enfant, et m’être énormément associée à Jo (comme probablement la plupart des lectrices). Personnage féministe à une époque où l’on n’osait pas aborder ce thème, Jo fut, pour plusieurs, un exemple. En grandissant, on comprend le côté maternel de Meg, le côté plus réaliste d’Amy et le grand don de soi de Beth. Chaque soeur peut nous apporter beaucoup et ce livre permet une belle réflexion sur ses valeurs.

 

 – Livres à lire pour le mois suivant –

Cuba Libre de Gabriel Anctil, Manam de Rima Elkouri et Jane Eyre de Charlotte Brontë (oui, deux nouveautés et un classique… pourquoi pas?)

camille dg une-pièce brun

camille dg une-pièce brun codmorse

camille dg une-pièce brun codmorse

Le look:

Vêtements – RVCA

Photos – Julie St-Georges

Lieu – Codmorse

camille dg une-pièce brun codmorse

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Nous, les adulescents