Sport & Santé

Le sommeil joue un rôle important sur notre santé, autant physique que mental, et c’est une condition qui peut facilement affecter négativement notre vie. Tout comme pour les gens qui se sur diagnostiquent avec des troubles tels le TDAH ou encore un TOC, beaucoup de gens pensent qu’ils font de l’insomnie alors qu’ils ne manquent que de 1-2 heures de sommeil de temps à autre. Cependant, souffrir d’insomnie chronique, ce n’est pas à prendre à la légère.

InsomnieSource : Pixabay

Quand on souffre d’insomnie chronique, on entend aussi toutes sortes de conseils de monsieur et madame tout le monde, qui veulent bien faire, certes, mais qui rendent notre frustration de manque de sommeil encore plus grande. Éviter les électroniques avant de se coucher, prendre un bain chaud, boire une tisane ou encore se badigeonner de lavande, ça ne fonctionne pas quand c’est une maladie chronique. C’est plus complexe que cela et j’ai envie de démystifier un petit peu cette condition avec vous.

Je suis le genre de personne qui attend en dernier recours avant de prendre de la médication, surtout que j’ai tendance à avoir beaucoup d’effets secondaires. J’ai eu un sommeil régulier jusqu’à mon adolescence où tout a chamboulé. La première fois que je suis allée consulter pour mon insomnie, je n’avais pas dormi plus de 8h par semaine pendant deux mois. J’étais physiquement malade de mon manque de sommeil : j’avais perdu du poids, j’avais des nausées, j’étais irritable et je vivais beaucoup de frustrations au quotidien. Mon médecin m’a alors parlé d’insomnie chronique et m’a suggéré de passer des examens pour savoir pourquoi je n’arrivais pas à dormir. Il m’a aussi chicané de ne pas être allée le voir avant : beaucoup de gens minimisent le manque de sommeil alors que c’est un pilier pour une bonne santé.

Pourquoi passer un examen du sommeil? Pour savoir LA cause derrière tout ça. Il y a plusieurs types d’insomnie et plusieurs facteurs. Dans mon cas, j’ai un cerveau très actif. J’arrive difficilement à arrêter de penser, mon cerveau est en activité constante. J’ai peur d’oublier quelque chose, j’ai peur de passer à côté d’une idée extraordinaire, j’ai envie de planifier ma prochaine journée, semaine, année.

Avec l’aide de professionnels et de la médication, j’ai retrouvé un rythme de sommeil un peu plus normal. J’ai pris de la médication pendant un mois complet, à tous les jours, pour rétablir le manque de sommeil que j’avais avant d’aller consulter mon médecin. Ensuite, j’ai utilisé les conseils qui s’appliquaient à ma cause d’insomnie. Lorsque je vis une grosse crise d’insomnie, je reprends quelques jours de médication.

Ça peut prendre un certain temps d’adaptation et quelques essais avant de trouver la médication qui nous convient. Mais ça vaut de l’or quand on retrouve le sommeil. C’est un combat constant que j’aurai toute ma vie, mais avec les bons outils, ma santé se porte mieux.

Si vous pensez souffrir d’insomnie chronique, allez consulter votre médecin. Ce n’est pas à prendre avec un grain de sel et ce n’est pas en essayant des trucs de grand-mère que ça va se rétablir.

-->
Un article de
Marie-Ève Lévesque's Avatar
Marie-Ève Lévesque

Marie-Ève est passionnée de la vie, des Arts, de la découverte et du maquillage. Étant une vraie girouette, elle n’arrive pas à prendre un seul...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

«Fitter» dans le moule