Style de vie

Si on s’aimait est une nouvelle série à TVA réalisée par Guillaume Lemay-Thivierge et Émilie Bégin qui met en lumière les cinq dualités se retrouvant dans les dynamiques relationnelles. Pour ce faire, un homme de 35 ans, une femme de 45 ans et un homme de 50 ans fréquentent différents partenaires et doivent par la suite en sélectionner qu’un seul. C’est avec le partenaire choisi que les dates se succèdent et qu’ils sont appelés à se connaître davantage.

Comme téléspectateur, il est possible d’observer les comportements des participants et d’y découvrir les différentes dualités qui se mettent en branle lors de la formation des nouveaux couples. C’est une sexologue, Louise Sigouin, qui présente et explique ces dualités.

si on s'aimait TVA
Source image: Facebook – Si on s’aimait

La première dualité propose qu’il y ait une personne co-dépendante et une personne dépendante dans un couple. La personne co-dépendante est dans l’action. C’est celle qui fait le ménage, le lavage, la vaisselle ainsi que toutes autres tâches à accomplir dans une journée. D’ailleurs, le co-dépendant a de la difficulté à s’exprimer et ainsi n’est pas porté à dire ce qu’il ressent. À l’inverse, la personne dépendante exprime tout ce qu’il lui passe par la tête, n’a pas de filtre et est plus facilement envahie par ses émotions.

La deuxième dualité désigne qu’un des deux partenaires est fusionnel tandis que l’autre est plutôt solitaire. Pour ce qui est du solitaire, ce dernier est plus indépendant et ressent le besoin d’avoir des moments seuls. Le solitaire se sent facilement envahi et a besoin d’espace. En effet, il a une certaine difficulté à s’abandonner à la vie à deux et se soucie plus de ses propres besoins que de ceux du couple. Le fusionnel, lui, a besoin de la présence de l’autre pour se sentir bien et il place son partenaire au centre de sa vie. Il est même possible que le fusionnel trouve que les moments de solitude soient insupportables. Comme quoi, le fusionnel a besoin de la présence de l’autre pour se sentir en vie. On peut en déduire que la relation qu’il vit avec son partenaire donne un sens à sa vie.

La troisième dualité sous-entend qu’un des deux partenaires est rationnel et que l’autre est émotif. La personne émotive est celle qui a une certaine facilité à vivre et à exprimer ses émotions. L’émotif est branché sur ce qu’il vit et est à l’écoute de ses intuitions. Ce dernier sera porté à oublier les faits, mais à se rappeler les émotions vécues lors d’une situation quelconque. Le rationnel, lui, s’exprime avec beaucoup de mots et de détails et il se justifie avec des faits, des études ou des statistiques. Pendant les conflits, la personne rationnelle est souvent celle qui pose le plus de questions.

si on s'aimait TVA citationSource image: Facebook – Si on s’aimait

La quatrième dualité indique qu’il y a dans un couple une personne lente et une personne vite. La personne vite est celle qui accomplit toutes les corvées ménagères très rapidement et inversement la personne lente est celle qui prend davantage son temps. Le lent est porté à repousser le moment d’agir et on dit qu’il est méthodique et constant. La personne vite est celle qui est dans l’urgence et qui agit rapidement. En d’autres mots, ils ont un rythme différent lorsqu’ils réalisent les différentes tâches à faire dans une journée.

Finalement, la dernière, soit la cinquième dualité, explique qu’il y a une personne active et une personne rêveuse dans un couple. Le rêveur est porté à vivre le moment présent et à s’émerveiller plus facilement dans les situations qui surviennent dans la vie quotidienne. Celui-ci est prêt à mettre de côté ses responsabilités pour profiter des moments agréables que la vie lui offre. De façon générale, le rêveur reporte souvent ses projets au lendemain afin de ne pas manquer les occasions qui se présentent à lui. Pour ce qui est de l’actif, ce dernier se concentre sur les choses à accomplir plutôt que sur les choses à vivre. En ce sens, l’actif est souvent le partenaire rapide, organisé et efficace dans le couple.

Et toi? Es-tu co-dépendant ou dépendant? Fusionnel ou solitaire? Rationnel ou émotif? Lent ou vite? Actif ou rêveur?

dualité mur brique blanc brunSource image: Unsplash
-->
Un article de
Katherine Fortin's Avatar
Katherine Fortin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Une lettre à ma grand-mère