Faits Vécus

Chère famille toxique,

Vous avez été le point de départ d’un énorme effondrement qui a fait bien des blessés. Je ne peux mettre entièrement le blâme sur vous, j’ai une part de responsabilité dans tout cela. J’en suis consciente, mais il faut dire que vous ne m’avez pas aidée à bâtir des fondations solides. Il faut dire que vous ne m’avez pas vraiment mis en garde et préparée à la brutalité du monde extérieur.

Je n’ai jamais appris les bonnes manières, je n’ai jamais appris à exprimer mes besoins, vivre mes émotions. J’ai plutôt appris à hurler lorsque je n’étais pas contente, à dénigrer pour montrer mon désarroi. J’ai appris à cacher mon mal-être, vous laisser me piétiner pendant que je sombrais davantage. Je me suis infligée des blessures pour ne pas vous faire subir toute la souffrance que votre présence me procurait. Je me suis fait du mal pour ne pas en faire à vous ou à d’autres innocents.

Mais dis-moi, comment planter des plantes et les faire grandir sur un sol qui n’est pas fertile?

terre sèche désert nouveau départSource image: Unsplash

J’ai longtemps creusé la question avant de constater que je devais simplement changer de terre. Bien que j’ai utilisé l’adverbe « simplement », il n’y a rien de simple dans tout ce processus. Déjà accepter que je n’aurai jamais « cette famille idéale » est un énorme pas. Et ça me fait mal. Ça me fait un mal de chien de savoir que je n’aurai jamais cette épaule sur laquelle pleurer lorsqu’un garçon m’aura brisé le cœur, que je n’aurai pas ces bras réconfortants de mère qui me serre avec tout son amour, ces paroles douces qui sont des mélodies pour mes oreilles. Ça me fait mal de savoir que vous n’avez pas été là dans les moments les plus importants de ma vie et que vous ne le serez probablement pas plus à l’avenir.

Et je me torture à me demander ce que j’ai fait pour mériter une famille comme cela. Au secondaire, je regardais les parents des autres et je me demandais ce que ces adolescents avaient de plus que moi pour mériter toute cette attention. Pourquoi certaines filles recevaient des fleurs suite à leur prestation sur scène, pourquoi je n’avais pas quelqu’un à appeler lorsque j’ai été à un party et que j’ai trop bu. Pourquoi je ne recevais jamais de compliments, de félicitations suite à mes petites victoires.

Je me demandais pourquoi je n’étais pas traité comme les autres enfants.

Mais le problème, ce n’était pas moi. Et je dois maintenant avancer malgré les séquelles d’une famille défaillante, de parents toxiques.

Ce que je sais aujourd’hui, c’est que je ne suis pas les mots que vous m’avez dits, les gestes que vous avez posés sur moi. Je suis moi, je suis Andréa, je suis une femme qui tente de se reconstruire suite à une grande explosion.

casse-tête blanc morceaux reconstruire forceSource image: Unsplash 

– Un morceau à la fois, j’y arriverai. C’est avec des petits blocs que l’on construit des forteresses.

-->
Un article de
Andréa Maheux's Avatar
Andréa Maheux

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je suis bisexuelle