Sport & Santé Style de vie

Je souhaitais partager mon expérience avec la belle entreprise qu’est Barbelle. Entreprise par laquelle j’ai découvert le plaisir de m’entraîner l’année passée. Je lui dois mon incursion dans l’univers de l’entraînement en force, la découverte d’une passion, la découverte de l’autodiscipline… (Et de petits moments de fierté quotidiens. Comme ce jour où j’ai levé à bout de bras ma grande table de patio pour mieux la sortir du garage… « T’es rendue forte, girl! » Je dois ce petit moment de gloire à Barbelle. Et tant d’autres.)

Barbelle est une plateforme d’entraînement québécoise spécifiquement dédiée aux femmes. On y retrouve principalement de l’entraînement musculaire, mais aussi d’autres types de classes, toutes disponibles dans un format d’abonnement en ligne et qu’il est possible de suivre à la maison. 

Barbelle et le studio digital.

J’ai connu le site dans sa version précédente. Je n’ai pas encore fait le saut sur la nouvelle plateforme pour la simple raison que j’ai acheté plusieurs programmes sur l’ancienne version du site et que je voulais refaire mes préférés avant d’aller plus loin. (Je peux dire que je me suis gâtée… En tout, je me suis procurée Build, DumbbellQueen, Fire, Guns & Buns 3.0, Happy Healthy Body, PowerBody, Sculpt31 et Strongmas.)

Je constate que certains programmes que j’ai achetés sont disparus avec la mise à jour du site, pour être remplacés par d’autres qui répondent plus à de nouveaux besoins. J’imagine que la transition vers des classes vidéo – disponibles en tout temps et sans téléchargement – a été très appréciée. Et de nouveaux types d’entraînements ont fait leur apparition sur la nouvelle plateforme, comme le yoga, la section maternité et la présence de classes adaptées, ce qui me paraît offrir un beau complément aux programmes de musculation déjà en place.

person locking gym plates on barbell

Source de l’image : Unsplash

Mes programmes coups de cœur (qui semblent être disponibles en ligne)

Gros coup de cœur pour Guns & Buns 3.0 (renommé Guns & Buns sur le site actuel) : un programme niveau intermédiaire de 2 mois en 2 phases, où j’ai vu chez moi une vraie progression. C’est durant ce programme que j’ai commencé à m’émerveiller de mes capacités. Les quelques dumbbells que j’avais déjà ne suffisaient plus ; je suis passée à des barres d’haltères réglables auxquelles j’ajoutais des plates pour me donner l’occasion de progresser sans fin si je le voulais. Un excellent investissement. J’ai refait le programme plus tard en remplaçant quelques jours de bas du corps pour du cardio, question de ne pas faire exploser mes jeans !

Sérieusement, j’ai vu mon corps changer.

J’ai aussi adoré DumbbellQueen, un autre programme niveau intermédiaire d’une durée d’un mois. Par ailleurs, très agréable à répéter entre des programmes plus longs. Bien que les séances soient plus courtes, et se glissent peut-être mieux dans l’horaire, j’ai trouvé ce programme plus difficile que le premier… (Peut-être est-ce dû à la présence d’un push-up décliné… Je suis très  « niveau intermédiaire », hein ! Ce mouvement me fait encore peur !)

Et finalement, la débutante que j’étais quelques mois après avoir découvert Barbelle a décidé d’acheter, dans un moment de grande naïveté, le programme avancé PowerBody. La difficulté du programme était pourtant très bien annoncée sur le site : c’est pourquoi je parle ici de naïveté. J’ai ouvert les vidéos ; j’ai eu un peu peur de leur intensité ; je les ai classées dans un dossier « À venir »… Un jour je serai capable de le suivre. Un jour. 

Bref, j’ai découvert mon sport et il est accessible.

J’étais naturellement assez active quand j’étais petite et adolescente. Mais pendant les vingt années suivantes, j’ai cherché à bouger sans réellement trouver quelque chose qui me retenait : la course, le Zumba, le step, le gym (sans y avoir de vraies attentes)… Deux choses me manquaient toujours : la passion et un plan.

Je goûterais enfin aux deux avec l’entraînement en force. Et si je me souviens si bien de l’ancienne version du site de Barbelle, c’est que je l’ai examiné sous toutes ses coutures avant d’oser me risquer à y acheter mon premier programme d’entraînement… (À vie !) Mais présenté comme il l’était, cet univers m’était enfin accessible. Peu importe mon expérience en la matière, débutante ou experte, j’y avais ma place.

Le site possède une structure claire.

C’est bien par la présence des coachs Anne-Marie et Kim, dans les programmes d’entrainement que j’ai suivis, que j’ai trouvé le courage de me lancer au départ. Quand tout est à apprendre, quand même les plus petits dumbbells semblent trop lourds, la confiance que nous entretenons envers l’entraineur qui nous guide est probablement l’élément le plus important. Le professionnalisme, la générosité et le sourire de ces deux jeunes femmes sont plus qu’inspirants. M’entrainer avec elles a été un vrai plaisir.

woman in black tank top and black leggings sitting on black chair

Source de l’image : Unsplash

Et l’équipement peut rester minimaliste !

Je dois avouer que c’est moi qui me suis enthousiasmée en dépensant autant en équipements pour aménager mon gym maison… Je voulais surtout être capable de suivre le programme Sculpt31 sans sortir de chez moi. 

Car en réalité, tout ce qu’il faut pour la majorité des entraînements est un bon tapis, quelques dumbbells et un banc. Il est donc possible de suivre le programme dans son salon (au look design et épuré). Je pense ici à une collègue à qui j’ai fait découvrir les programmes de Barbelle et qui se reconnaîtra peut-être… ;-) Nous en avons d’ailleurs suivi quelques-uns en même temps : Guns & Buns 3.0., DumbbellQueen, Strongmas… Que d’heures du midi nous avons passées à nous souhaiter « Bonne chance !» avant d’aller débuter la même séance chacune de notre côté ! 

Petit mot de la fin…

Je tenais à partager cette belle expérience ici. Je l’ai fait autour de moi et j’ai vu des amies aussi enchantées que moi par la qualité des programmes proposés. Et c’est aussi un petit rappel pour encourager celles qui voudraient se lancer dans ce sport, à le faire…

L’important est surtout d’être au courant de tout ce que ce qui nous est proposé afin de faire des choix qui nous garderont motivés. Avec des abonnements à durée variable (3, 6 ou 12 mois), il nous est plus facile que jamais d’expérimenter les plateformes pour trouver celle qui nous convient en ce moment. Le site de Barbelle offre justement ce type d’options.

Et l’essentiel maintenant : faisons-nous confiance et osons nous surprendre nous-mêmes !

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Frederique Boulay's Avatar
Frederique Boulay

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

J'ai peur de ne pas avoir assez voyagé