Style de vie

Il y a deux semaines, j'ai été invitée à passer une journée à Toronto par l'équipe de Cheerios dans le cadre de sa campagne pour Ramenons les abeilles. Le but? Me faire visiter une épicerie du futur. Quand vous pensez à épicerie du futur, qu'avez-vous en tête? On peut laisser aller notre imagination: il n'y aura plus de caissier, peut-être pas de caisses non plus, on sera peut-être scanné à la sortie pour que notre compte soit débité sans effort ni file d'attente… Peut-être que les étalages seront remplis par des robots… Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Mais non, ce n'est pas dans l'optique de possibles avancées technologiques que Cheerios a créé son épicerie du futur. C'était plutôt pour nous faire réaliser combien de produits seront non-disponibles si les abeilles disparaissent. Voyez par vous-mêmes:

Une épicerie sans les abeilles 

cheerios, ramenons les abeilles

Une épicerie avec les abeilles ????????????????????

cheerios, ramenons les abeilles

Je savais que le déclin de la population d'abeilles était un problème important, mais j'étais loin de me douter qu'une bouchée sur trois que l'on mange existe grâce aux abeilles. Ce que ça veut dire, c'est que si les abeilles ne peuvent plus faire leur travail de pollinisation, des aliments disparaîtront, dont le café, le chocolat, plusieurs fruits et noix entre autres. Ça fait peur, non?

J'ai demandé à Marla Spivak, spécialiste des abeilles et professeure d'entomologie à l'Université du Minnesota qui était présente pour l'activité, quelles sont les causes de la diminution de la population d'abeilles. Elle m'a expliqué que ce n'est pas tant la population qui diminue, mais la santé des abeilles qui est en déclin à cause, notamment, du manque de nourriture et l'utilisation de produits chimiques (pesticides). Ainsi, elles sont de moins en moins en forme, peuvent voler moins loin, moins longtemps, ce qui a un immense impact sur la pollinisation.

Alors, que pouvons-nous faire pour aider? Une façon toute simple, c'est de planter des fleurs sauvages, car elles constituent de la bonne nourriture pour les abeilles. Dans le cadre de la première édition de sa campagne Ramenons les abeilles, Cheerios a distribué gratuitement 100 millions de semences de fleurs sauvages l'an dernier et ils comptent renouveler l'expérience cette année. Pour aider les abeilles en plantant des fleurs, c'est tout simple et gratuit. Il suffit de cliquer ICI pour demander des semences qui vous seront envoyées gratuitement (même pas besoin d'acheter une boîte de Cheerios) puis de les planter. Perso, je trouve que c'est non seulement une belle cause, mais c'est aussi tellement simple à faire. Je compte bien planter des fleurs sur le terrain de mon chalet cet été. Ça peut être une belle activité à faire avec vos enfants, d'ailleurs, pour les sensibiliser aux enjeux écologiques auxquels on fait face, dont la cause des abeilles.

Je trouve que c'est facile de se décourager lorsqu'on prend connaissance de tous ces enjeux. Par contre, il est important de réaliser que de toutes petites actions simples peuvent avoir un grand impact si plusieurs personnes font de même. Il n'y a donc aucune raison de penser qu'on ne peut pas faire une différence! Pensez-y! 

*Cet article n'est pas commandité. J'ai été invitée à Toronto pour découvrir l'activation et j'ai choisi d'aborder le sujet, car je trouve la cause importante.

-->
Un article de
Virginie Pichet's Avatar
Virginie Pichet

Cheveux couleur blé d’inde et Girlboss, Virginie est l’éditrice du blog; en d’autres mots, la maman des collaborateurs. Elle adore les brunchs et se prendre...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Le syndrome de la bougeotte