Faits Vécus Lookbook

Je serai toujours surprise de notre capacité d’adaptation. Et quand je dis surprise, je veux dire agréablement surprise. Il y a quelques semaines, quand la crise a éclaté, on se demandait vraiment comment on allait faire. On ne s’imaginait pas que c’était possible: mettre le monde entier sur pause. Pourtant, nous voici quelques semaines plus tard, et je sens autour de moi que tout est en train de retomber. Petit à petit, on s’est habitués à notre nouvelle réalité, et on s’est créé une nouvelle routine. Du moins, ce fut mon cas.

J’ai eu plusieurs conversation avec mes ami.e.s récemment qui me disaient la même chose: ça va mieux maintenant et ça se passe mieux que je l’aurais pensé. Il ne faut pas oublier notre sentiment de panique d’il y a même pas un mois. Je ne sais pas pour vous, mais à chaque fois que je pensais à tout ça, je partais à rire, c’était trop absurde. Non pas parce que je trouvais cela drôle, au contraire, mais bien parce que je ne savais pas quoi faire d’autre et ça m’empêchait de pleurer.

Pas le temps de lâcher…

Je sais, on a pas fini encore, il y a encore trop de gens hospitalisés ou touchés, de proche ou de loin, par la maladie. Mais je trouve quand même rassurant de nous voir aller. Quand j’ai entendu que le Québec était l’état ou la province qui respectait le mieux les consignes de confinement en Amérique du Nord, j’en étais vraiment fière. Ensemble, on ne se laisse pas abattre par la situation et on se soutient (de loin) chacun.

Ma nouvelle routine

J’ai aussi compris avec tout ça à quel point la routine était importante. C’est un mot qui a souvent mauvaise réputation, mais pas pour moi. Les premiers jours, même si je travaillais, je me sentais en vacances. J’appelais mes ami.e.s chaque soir et on parlait ou jouait jusqu’à 2h du matin. Je me réveillais tôt le lendemain pour travailler, j’utilisais toute mon énergie, puis je recommençais. Pour moi, ce n’est pas un rythme de vie qui me convient, j’étais avec évidence épuisée après peu de temps. Maintenant, ça va mieux, j’ai repris une routine plus normale. J’y ai intégrée le point de presse de 13h pour me tenir au courant de tout ce qui se passe. Même ça, on dirait que je m’y suis habituée. Je sais qu’étrangement, je vais m’ennuyer de voir Horacio Arruda tous les jours dans ma télé une fois tout ça terminé, même si ne plus le voir signifie de TRÈS bonnes nouvelles.

marie-chloé falardeau pyjama

Ce pyjama-là, je l’ai porté beaucoup trop souvent dans les derniers jours. Ça, et tous les cotons ouatés de mon garde-robe. Bien qu’ils faisaient partie de ma nouvelle routine, je songe à changer tout cela. Ou pas…

marie-chloé falardeau pyjama

Le look:

Pyjama – La Vie en Rose

Photos – Claudia Morin-Arbour

Lieu – Le Crystal

marie-chloé falardeau pyjama

-->
Un article de
Marie-Chloé Falardeau's Avatar
Marie-Chloé Falardeau
Éditrice

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Vivre au quotidien avec l'anxiété et un bébé