Lookbook Mode & Beauté

Quand Cam m’a demandé de shooter en lingerie, je n’étais pas sûre d’être game. Oui, vous m’avez déjà vue en maillot sur ce blogue, mais on va se le dire, la lingerie, c’est quand même une coche au-dessus. J’ai finalement accepté pour une raison que je vais vous expliquer à l’instant. Plusieurs d’entre vous le savent, j’écris sur Le Cahier depuis le tout début. Pour moi, c’est TRÈS important que Le Cahier représente TOUTES les femmes. On s’adresse aussi aux hommes, mais je les mets un petit peu de côté ici (désolée les garçons). Je veux que Le Cahier montre toutes sortes de femmes et, par opposition, je ne veux pas que Le Cahier montre à ses lectrices un seul modèle de beauté. Quelle est la meilleure manière de le prouver? C’est de m’utiliser moi-même comme « modèle ».

Plus j’évolue dans le milieu de la mode, plus je le trouve ingrat. Les messages sont souvent contradictoires et, pour moi, il est important de garder les deux pieds sur terre et ne pas trop me projeter dans les modèles de beauté que j’ai sous les yeux à longueur de journée. J’ai toujours pensé qu’une personne qui s’assume comme elle est, peu importe son apparence, sera toujours plus sexy et attirante qu’une personne qui se compare trop et qui obsède sur son apparence. Je ne veux pas généraliser, mais j’ai l’impression qu’on n’est jamais content de ce qu’on a et ce n’est absolument pas parce qu’une fille correspond aux standards de beauté qui sont véhiculés dans la société à l’heure actuelle qu’elle est immunisée contre tous les complexes. Ma solution? Accepter le corps que j’ai, faire de mon mieux pour être un modèle positif en utilisant la tribune qu’est Le Cahier pour montrer que ce n’est pas parce que ton corps est pas parfait que tu devrais en être gênée et te cacher. Je ne changerai pas le monde, mais c’est la manière que j’ai trouvée pour faire ma mini part.

Autre chose, je sais que les mannequins grande taille prennent de plus en plus de place dans les médias, et je trouve ça super. Je trouve toutefois que les filles comme moi restent sous-représentées. Je suis moyenne. J’ai une grandeur moyenne. J’ai un poids moyen. Je ne suis pas super mince, mais je ne suis pas taille plus non plus. Il me semble qu’on est pourtant beaucoup dans cette zone “grise”, non? Récemment, j’ai fait des shoots en maillot avec Camille et il y a eu des commentaires sur le web (pas beaucoup, juste assez) comme quoi j’étais courageuse d’accepter d’être en maillot à côté d’elle. Courageuse. Oui, Camille est plus mince que moi, mais me mettre en maillot devant un kodak avec mon amie est loin de relever de la bravoure.

C’était ma réflexion de la journée.

J’ai choisi ce kit de lingerie dans le cadre d’une collaboration avec la marque Triumph. Quand je l’ai vu, j’ai craqué. C’est sexy tout en restant féminin et je porte de plus en plus de “brassières molles” comme on les appelle. J’ai décidé d’abandonner le souhait d’avoir des seins très hauts et très ronds et très rapprochés… *Breaking news* Les seins au naturel n’ont pas cette forme. Avec les bralettes ou les brassières comme celle-ci, avec un cerceau, mais sans cup moulé, c’est comme une espèce de retour au naturel. Et c’est si confo.

En passant, je dois remercier la photographe Eva-Maude TC qui a réussi à me rendre à l’aise en lingerie dans une salle où il y avait un petit peu trop de monde à mon goût… You rock!

_MG_0278

_MG_0302

_MG_0527

Le look:
Lingerie: Triumph (Disponible chez La Baie ici et ici)
Fouta: Famille Nomade
Bague ananas: NinaNanas
Photos: Éva Maude TC
Stylisme: Laurie TB
Maquillage/cheveux: Katia Proulx

_MG_0293

_MG_0283

Un article de
Virginie Pichet's Avatar
Virginie Pichet

Cheveux couleur blé d’inde et Girlboss, Virginie est l’éditrice du blog; en d’autres mots, la maman des collaborateurs. Elle adore les brunchs et se prendre...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Quand Montréal vit au rythme du jazz