Voyage

Habituellement, mon copain et moi ne partons pas en vacances ensemble. Je dis ensemble, mais je veux dire juste nous deux. Nous prévoyons toujours des activités à faire avec notre fille, qui a maintenant 3 ans. Toutefois, cette année, le threenager nous a rendus particulièrement épuisés, en plus de nous éloigner, car notre attention est presque tout le temps tournée vers notre fille et ses incessantes demandes (en plus d’être un véritable moulin à paroles). Bref, c’est ce qui nous a amenés à décider de nous prendre un week-end juste nous deux, et de partir camper pour se ressourcer et se retrouver. Ainsi, direction le Vermont, pour profiter de ce que la nature a de plus beau à nous offrir.

Nous avons décidé d’aller camper sur le bord du Lac Willoughby, un lac à la réputation d’être cristallin, calme, en plus d’être situé au pied du mont Pisgah. Pour votre information, il y a 2 campings à proximité : Le White caps et le Will-O-wood. Nous avons campé au second et avons adoré le côté privé et boisé des terrains (versus le premier, ou les sites sont très près les uns des autres). Après une petite soirée près du feu, à discuter (et à siroter de délicieuses bières de microbrasserie du Vermont), c’est l’heure du repos pour la journée plein air du lendemain.

Au programme: randonnée dans la montagne, puis location de kayak sur le lac. Pour la montagne, vous avez le choix entre plusieurs sentiers. Sachez que la montée de la North Trail et de la South trail sont de difficulté modérée, et prennent environ 3h. Par manque de temps, nous avons choisi de ne pas faire l’ascension, mais plutôt de longer la rive pour faire la boucle (la South shore loop). Très sympathique, il prend environ 1h30 et offre de beaux points de vue sur le lac. Ne soyez pas surpris, vous allez croiser une plage de nudistes sur votre chemin.

Source image : Trail Finder

Puis, nous avons loué un kayak pour profiter du lac (les prix sont très abordables au centre de location du White Caps). C’est aussi le bon endroit pour essayer le SUP, l’eau étant calme et le lac ayant peu de bateaux à moteur. Sur le lac, profitez du calme et de la tranquillité, arrêtez-vous sur un rocher pour relaxer, sautez à l’eau (elle était chaude lors de notre passage) et nagez.

Source image: Espaces

Bref, à 2h de Montréal (et seulement 30 minutes de la frontière), vous pouvez trouver un endroit calme et paisible, pour décrocher le temps d’un week-end. Et ne vous sentez pas coupable, votre progéniture remarquera à peine votre absence et appréciera votre patience lors de votre retour.

 

-->
Un article de
Valérie Gauthier's Avatar
Valérie Gauthier

Valérie est une professionnelle des RH, une wannabe blogueuse on the side, et une fière maman d’une petite fillette qui s’appelle Juliette. Après avoir quitté...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les bobettes perdues