Faits Vécus

En 2010, j’étais bénévole dans une organisation. Ce n’était pas un été comme les autres, mais  j’aurais cru qu’il allait être plus heureux que ce qui arriva en réalité. Cet été-là, j’ai été harcelée sexuellement par un homme qui m’a laissée marquée à vie.

Les femmes agressées sexuellement disent souvent qu’elles ont perdu l’emprise de leur corps, que celui-ci ne leur appartient plus. C’est étrange, mais c’est si vrai. À ce moment, on sent que notre personnalité, nos valeurs et tout ce qui nous définit s’envolent pour ne laisser qu’une enveloppe vide.

Pendant des années, je fuyais tout le monde et je n’avais confiance en personne. Un jour, je me suis rendue dans une maison pour femmes agressées sexuellement et ça m’a aidé à revenir à celle que j’étais vraiment. J’ai arrêté d’infliger de mauvaises habitudes à mon corps en mangeant mes émotions, jusqu’à en prendre 40 livres, en portant des vêtements trop larges. Bref, à négliger la femme que j’étais.

J’avais tenté plusieurs façons pour “essayer” de me trouver belle, mais ça n’a pas toujours été facile. Je m’entraînais, je faisais du baladi, mais je gardais toujours en tête que j’étais la plus laide.

En 2017, j’ai vu passé une annonce sur Facebook pour un cours d’essai de burlesque. À ce moment, j’avais un esprit très fermé sur ce type de danse, mais la curiosité a pris le dessus et j’y suis allée. Quand je suis arrivée, j’étais en leggings et en camisole. Déjà à ce moment, j’étais SUPER mal à l’aise de savoir que j’étais dans une classe où tu pouvais te déshabiller et porter des dessous féminins et sexy. Au début, une ancienne élève à fait une présentation disant que ce cours avait augmenté la confiance qu’elle avait en elle. Première pensée que j’ai eu : si cette fille était aussi gênée que moi au départ et qu’elle est capable d’apprécier son corps … pourquoi pas moi?

Lors des premiers cours, j’avais l’impression d’être un bébé girafe qui commençait à marcher. Le “sexy” n’était vraiment pas au rendez-vous, je vous le jure!

Plus d’une année à passer et maintenant je fais partie de la Troupe des Burlesqueries de Miss Eva et je suis capable de me tenir debout la tête haute en portant des sous-vêtements à paillettes et en assumant ma sensualité. J’ai retrouvé le pouvoir et la beauté de mon corps grâce à cette équipe qui m’aide à devenir une meilleure personne. Le plus beau cadeau qu’une femme peut se faire est de se sentir belle dans son corps.

Il n’y a pas qu’un seul corps de beau, tous les corps le sont. Une femme mince ou ronde est belle. Une femme musclée ou avec des formes est belle. Une femme blanche ou noire est belle. Une femme avec les cheveux courts ou longs est belle. Ce n’est pas le physique qui va déterminer ta beauté, mais ton assurance.

-->
Un article de
Mademoiselle Bonheur's Avatar
Mademoiselle Bonheur

Mademoiselle Bonheur est une blogueuse, libraire et futur coach du bonheur. Elle aime l’univers du cinéma, de la musique, de la littérature, de la danse...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Chansons rassurantes: ta berceuse des temps modernes