Faits Vécus
J’ai pris un peu de recul et beaucoup de temps pour écrire cet article post partum de ma formation/grossesse/accouchement/retraite de yoga avec bébé de 3 mois.
Pour ceux qui le connaissent, j’ai fait ma formation professorale de yoga au centre Sangha durant la session 2018-2019, juste avant la pandémie qui a touché les sessions 2019-2020, 2020-2021 et qui touchera la prochaine session 2021-2022.
J’ai eu une formation en présentiel avec un côté humain, une approche rassembleuse avec des dîners communs, une retraite où tout le monde pouvait se serrer dans les bras, s’embrasser, danser, bref notre vie d’avant et un jour le tout rentrera peut-être à la normale. Par contre, entre-temps, la grande famille de la Sangha s’est réinventée et offre maintenant la formation en ligne, je ne peux pas vous parler de cette expérience ne l’ayant pas vécue, mais ça vaut le coup d’y jeter un coup d’œil.

Pour ma part, ma session a commencé un vendredi.

Les gens se présentaient et j’ai à peine prononcé quelques mots avant de fondre en larmes, moi : Geneviève Asselin-Demers qui ne pleure pas en public. J’ai su le weekend suivant que j’étais enceinte de petites jumelles. J’ai donc eu une formation haute en couleur. Tout le groupe m’a accompagnée durant ce cheminement de 9 mois, avec des formations un weekend, soient vendredi-samedi et dimanche, à tous les mois. Me voyant des jours extrêmement fatiguée, et le lendemain avec beaucoup trop d’énergie enchaînant les salutations soleil, ils étaient là pour m’appuyer et m’écouter.
yoga
Source de l’image : Retraite Yoga Sangha Mtl

Ils ont vécu avec moi ma grossesse, nous les appelions les mini yoginis du groupe.

Je ne vous cacherai pas que les derniers mois ont été un peu plus difficiles avec ces deux petits êtres qui grandissaient en moi. J’ai eu la chance d’accoucher après ma formation et avant la retraite. J’ai pu assister avec mon conjoint et les jumelles à la retraite du Lac Taureau de sept jours. Je n’ai aucun mot pour vous décrire ce qui s’est produit durant cette dernière étape de la formation.

J’ai travaillé sur moi en tant qu’athlète, mais aussi en tant que nouvelle maman.

Je peux maintenant dire avec un recul que cette formation m’a fait grandir comme individu, comme professionnelle, comme coureuse, comme cycliste, comme mère, comme conjointe, bref comme être vivant. Toutes les personnes présentes à la formation y étaient pour des raisons différentes, mais ensemble nous avons grandi. J’ai toujours dit : seul on va plus vite, en équipe on va plus loin et c’était bel et bien le cas.
Finalement, la cerise sur le sunday a été le baptême des jumelles dans le lac, sans s’y attendre, après un cours exigeant sur la plage. Tout le monde se rassemblait dans l’eau et j’ai ressenti le besoin de me jeter à l’eau avec les jumelles. Ces photos ont été captées sur le vif et valent tout l’or du monde.
Je vous laisse avec une vidéo où on peut voir cette magnifique retraite et la binette des jumelles (avec la larme à l’œil de la maman).
Source de l’image de couverture : Retraite Yoga Sangha Mtl
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis