Faits Vécus

En réponse au texte de son amoureuse Roxane intitulé Une deuxième chance avec mon amour de jeunesse, Martin a décidé de nous envoyer à son tour un texte. Il raconte la même histoire, mais, cette fois, de son point de vue. Bonne lecture! 

Une seule soirée! C’est ce dont j’ai eu besoin pour tomber en amour avec toi, toutes ces années passées. Ta personnalité, ton entregent et ton rire un peu moqueur m’ont attiré dès notre rencontre. Tu travaillais et j’étais avec des amis, mais tu avais déjà toute mon attention. Mon air sûr et un peu arrogant cachait ma nervosité et le fait que les papillons avaient de la difficulté à se tenir en place.

Le lendemain, prenant mon courage à deux mains par crainte d’être rejeté, j’ai décroché le téléphone chez mes parents et je t’ai appelée. Je devais entendre ta voix au moins une dernière fois même si ce n’était que pour me dire « non ». Ouf, heureusement, ça n’a pas été le cas.

Nous avons passé une semaine de rêve, toi à mes côtés, souriante, aimante et pleine d’énergie. Tu es ce que j’ai toujours recherché: une partenaire, une meilleure amie, quelqu’un avec qui la communication est facile et qui démontre de l’intérêt pour la vie. J’étais déjà en amour, mais aussi sous contrat et en formation au sein des Forces Armées Canadiennes. Je devais repartir te laissant, là, dans notre ville.

À quelques reprises, je t’ai demandé de m’accompagner dans l’ouest canadien sur une île dans le pacifique. Égoïstement, je te voulais pour moi seul, t’amenant loin de ta vie, sans aucune considération pour tes attentes ou désirs. Conséquemment, je t’aurais tout donné.

fleur rose rougeSource image: Unsplash

Refusant mes demandes, nos vies ont pris des chemins différents: un mariage pour moi et un enfant pour toi. Je t’ai cherchée dans d’autres bras sachant que je n’étais pas bien sans vraiment comprendre pourquoi, maintenant je le sais.

Secrètement, au fils des ans, de retour dans notre ville, j’ai fait quelques petites tournées juste pour voir si nos chemins se croiseraient encore, sans aucun succès. Presque 18 ans plus tard, tu réapparais dans ma vie. Prenant mon courage à deux mains, encore une fois, j’offre de te faire visiter cette île du pacifique et possiblement passer une autre semaine de rêve. Un appel FaceTime et on était dans la m…: notre histoire devait se poursuivre et c’était évident.

Quelques messages et appels plus tard, une offre de retrouvailles finalement acceptée, nous avons fixé un rendez-vous après tout ce temps.

Nous y sommes, l’heure approche et toi aussi, ton texto me l’a dit. Le sourire aux lèvres, le cœur battant, l’anticipation de te revoir enfin après toutes ces années est palpable. Tu arrives, mon cœur s’arrête pour un instant, le temps qu’un papillon passe et que le sang circule à nouveau. Toi, là, devant moi. Moi, les papillons sont probablement perceptibles à ce point. Une caresse, je t’embrasse et je suis amoureux de toi, encore et toujours, comme si les années écoulées n’avaient été que des secondes.

Pour la première fois depuis longtemps, je suis à la bonne place.

Je prends mon courage à deux mains et mets fin à l’engagement militaire qui nous a séparé pendant toutes ces années. Je ne veux plus vivre sans toi. Je reviens dans notre ville, les secondes qui nous séparent maintenant ont une durée d’années. Je m’emballe à nos projets de vie ensemble, un futur dont même les écrivains de films d’Hollywood seraient jaloux et me considèreraient extrêmement chanceux de t’avoir à mes cotés.

Sans équivoque, tu es « Ma mienne », celle que j’ai toujours voulue et cherchée. Nos chemin si différents, mais similaires en même temps ont fait en sorte qu’on se retrouve, ici, aujourd’hui les deux pieds à la même place, prêts à vivre nos vies ensemble et à être finalement heureux. Tu es la femme de ma vie et j’entends ma mère lâcher un grand soupir tout en disant « finalement »…

passion led us hereSource image: Unsplash

Tu es ma confidente, la détentrice de la corde à mon cerf-volant, celle qui me laisse voler dans mes nuages et me ramène à la maison quand le vent tombe, la gardienne de mon cœur et mon sourire, ma meilleure amie, mon amour, ma ptite madame!

After all these years, I am finally home!

Je t’aime,

Ton chéri

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Martin Legault's Avatar
Martin Legault

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Un look d'aventurière urbaine avec Reitmans et Bego!