Nous avons acheté une maison qui date de 1986, pas trop vieille mais juste assez pour avoir des choses douteuses et pas au goût du jour. La première chose qu’on a rénové directement en aménageant, c’est la salle de bain du sous-sol. Tapis rose à grandeur, bain tourbillon sur podium de couleur bleu poudre et une douche de la même couleur avec des portes vitrées qui n’ouvraient plus. Bref, pas hygiénique, pas fonctionnel et vraiment pas au goût du jour. (Tu peux d’ailleurs aller voir le avant/après juste ICI) C’était relativement facile puisqu’on pouvait fermer la porte de la salle de bain et fermer la barrière de l’escalier à l’étage pour ne pas que les enfants aient accès en bas. Cet été, nous avons entrepris la rénovation de la cuisine. C’est là qu’on a vu que rénover avec des enfants, c’est tout un défi. On partait de zéro avec cette pièce également, jusqu’à refaire les planchers. Le bruit, la poussière et les outils, ça ne va pas de pair avec un  bébé naissant et un enfant de 4 ans. Oh que non.

Premier défi : La démolition

À cette étape, la seule chose que j’ai trouvé comme solution c’était de faire garder les enfants ou de faire la démolition pendant qu’ils étaient à la garderie. Parce que du gypse qui « r’vole », des clous rouillés, des broches, des éclats de mélamine… Bref, il n’y a rien de moins sécuritaire que de démolir une pièce en présence d’enfants dans la maison. Je sais que ça peut avoir l’air logique, mais il faut tout de même y penser. Il faut prévoir encore plus de choses en rénovation quand on a des enfants que si on est seulement entre adultes.

source image: pexel

Deuxième défi : Manger

Ce n’est pas le cas dans toutes les rénovations, mais comme c’était la rénovation de la cuisine, on n’avait pas de réfrigérateur, pas de four, rien. Quand tu es seulement entre adultes, tu peux bien manger de la pizza et de la poutine pendant quelques jours. C’est une autre histoire avec des enfants. Le défi? Choisir des aliments qui se cuisent rapido dans le micro-ondes ou qui se garde au frais dans une glacière. Encore mieux si tu as un deuxième frigo dans le sous-sol!

Troisième défi : Tout ranger chaque soir

Quand tu rénoves sans jeunes enfants, tu peux simplement laisser les outils n’importe où et aller te coucher pour recommencer le lendemain matin entre deux bouchées de beignes. Mais avec des enfants, c’est une autre histoire… Tous les soirs avant d’aller se coucher, il faut s’assurer que l’endroit est parfaitement sécuritaire si un enfant se lève en pleine nuit ou tôt le matin avant nous. Il faut que les outils soient hors de portée et bien cachés. C’est à considérer dans l’horaire qu’il faudra prendre du temps tous les matins pour ressortir le nécessaire et tous les soirs ranger tout ce qui pourrait être un danger pour eux.

Entre tout ça, j’ai dû assembler des caissons de cuisine en allaitant, amener les enfants dans de longues palpitantes (NOT) journées de choix de comptoir et de plancher, changer des couches entre deux livraisons de matériel et essayer d’endormir les enfants pendant qu’on continuait à rénover (question de ne pas étaler ça sur plusieurs semaines).

Bref, toute une aventure, mais le résultat en vaudra la peine!

source image de couverture: pexel 
-->
Un article de
Marie-Ève Lévesque's Avatar
Marie-Ève Lévesque

La passion de Marie-Ève pour l’écriture a commencé dès son enfance lorsqu'elle écrivait des petites histoires dans son journal intime. Depuis, elle évolue au fil...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les dessous de la téléréalité : mon expérience personnelle