Cinéma Faits Vécus
Dernièrement, mon partenaire et moi sommes allés voir un film au cinéma intitulé Maria. C’était la première fois depuis que la pandémie a freiné nos activités. Bon, certains diront que c’est banal comme activité et qu’il y a mieux à faire depuis l’assouplissement des règles sanitaires.

Au contraire, c’est une façon de redécouvrir des sensations uniques dans une salle plutôt qu’enfermés chez nous en mode Netflix.

Du début à la fin, je redécouvre le cinéma. Un peu comme la première fois où l’on met les pieds dans un lieu inconnu. 

Dire le film que je désire voir à la billeterie. Demander du pop-corn, avec un supplément de beurre, une grosse boisson gazeuse et des friandises. L’employé qui nous tend les billets à moitié déchirés en précisant que le film est dans la salle numéro 15. Cela m’avait manqué.

Marcher en direction du lieu de visionnement et revoir une salle remplie de sièges alignés. Mon partenaire de film et moi, on se demande où l’on va s’asseoir. En avant dans la première rangée? C’est trop proche. Au milieu? Trop de risque d’avoir une personne de grande taille qui va nous bloquer la vue. La solution reste de s’asseoir en arrière afin de nous permettre de ressentir l’expérience cinématographique et d’échanger nos points de vue à la fin du générique.

Renouer avec le cinéma

Source de l’image: Pixabay

 

La consigne de fermer nos téléphones est affichée avant la première scène. 10 secondes plus tard, j’entends une sonnerie qui résonne dans les allées en avant. Preuve que, parfois, on oublie les règles de bienséance après une certaine période de temps. Comme l’usage d’un masque au visage, par exemple.

Nous sommes plongés dans le noir. Le film commence. J’avais hâte de le voir; la bande-annonce m’avait tellement fait rire. Je n’ai pas été déçu.

Après 1h20 à rire à gorge déployée, à manger du pop-corn gras et à commenter sur les blagues du film avec mon partenaire, je ressors du cinéma avec des étoiles dans les yeux.

On s’échange nos impressions sur le jeu des acteurs, sur les plans de vue des scènes, et surtout, de Mariana Mazza avec son rôle hilarant de jeune prof avec un air de je-m’en-foutisme. 

Alors qu’on est sur le point de prendre le bus, on se donne déjà rendez-vous pour un autre film le mois prochain. 

Ce que je viens d’énoncer peut paraître sans aucun intérêt. Sortir pour voir un film au cinéma est une activité banale et pas comparable à d’autres comme une escape room, une exposition d’art ou encore un café-spectacle. 

Mais renouer avec le cinéma et vivre une expérience cinématographique, la première depuis que l’alerte générale a été lancée, m’aura permis de redécouvrir l’art de l’écran.

Bien que tout le monde ait été en mode burrito avec Netflix, Disney+, Amazon Prime et autres sites de streaming offrant des séries et des films à volonté, il est bon de sortir pour pouvoir prendre l’air, discuter entre amis et revivre après que nos salles de visionnement aient été fermées pendant si longtemps.

Renouer avec le cinéma

Source de l’image: Pixabay

 

Je vous l’avoue, cela m’avait manqué qu’un employé me demande si on rajoute du beurre ou pas dans mon pop-corn.

Et puis, les cinémas sont toujours à la mode pour découvrir le talent des réalisateurs, des acteurs et de toute l’équipe impliquée dans l’œuvre intégrale. 

Mais c’est surtout un moment parfait pour pouvoir se détendre et oublier, pour un temps, les tracas du quotidien et rire un peu. Surtout quand on est étudiant.

Si jamais vous n’êtes pas convaincu, il existe une solution de rechange. Faites votre propre cinéma maison avec un projecteur. Ou mieux encore, un cinéma plein air avec un drap blanc pour une expérience unique au lieu de s’enfermer seul dans sa chambre. Il est toujours mieux de profiter de ces moments en agréable compagnie.

Sur ce, bon cinéma et gâtez-vous en commandant un pop-corn format jumbo! 

Source de l’image de couverture: Pixabay
-->
Un article de
Edward Sanger's Avatar
Edward Sanger

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Deux films parfaits pour apprendre le lâcher-prise