Faits Vécus
Voici le récit d’une histoire d’amour, nichée dans un coin de France, en plein cœur du confinement:

Le 1er janvier 2020, je suis rentrée toute pimpante de mon premier voyage solo en Asie du Sud Est, fraîchement rassasiée de toutes ces bonnes noix de coco trouvées sur ma route, confiante en moi et en la vie, pleinement heureuse de retrouver mon bel amoureux rencontré avant mon voyage et qui a été d’un soutien infaillible durant cette grande aventure dont je reviens. La notion de « lâcher prise » est ce que j’ai appris de plus cher lors de cette aventure, la vie me sourit, et je sais qu’une nouvelle vie s’offre à moi!

Je n’ai jamais été si heureuse de retrouver ma famille et mes amis, de sentir qu’en cet instant présent mon cœur est si impatient de les retrouver. Je sais pas si vous avez déjà ressenti ce sentiment? Je vous souhaite de le vivre, c’est une joie indescriptible.

Le 16 mars 2020, notre président nous annonce le début du confinement. L’inquiétude nous prend moi et mon amoureux, mais l’enthousiasme de poursuivre cette histoire d’amour en ayant du temps pour nous, nous réjouit.

Notre routine de confinement se met en place, spontanément on adopte un quotidien qui nous fait du bien: il va acheter notre pain à la boulangerie, je papote avec mes plantes tout en les flattant, il se donne à fond et à pleine voix dans ses jeux vidéos, je l’accuse de tricherie au Monopoly (parce que je suis mauvaise joueuse…), il me fait tournoyer dans le salon, je cours après Iris qui passe son temps à flâner à l’affût des oiseaux tel un chaton affamé. Bref, on est heureux tout simplement.

couple maison intérieur bonheurSource image: Unsplash

Malgré toute la bonne volonté que l’on y met, et nos sourires au quotidien, une sensation d’étouffement nous envahit.

Le 12 avril 2020. Voilà, que l’inévitable arrive! Oui on s’aime, oui on est heureux, mais malgré toute notre bonne volonté, on s’étouffe, on a des doutes, on a peur, les belles illusions tombent et nous voilà désemparés… Qui aurait pu penser que le confinement pourrait avoir un si grand impact sur les histoires d’amour?

Le 16 avril 2020, après un mois de confinement, on décide de ne plus vivre dans la même maison. Et puisque l’on s’aime sincèrement et que l’on veut être heureux, on a fait ce choix, emplis d’espoir et d’optimisme, le temps de respirer un peu et que l’on puisse réellement se manquer. C’est une vraie chance de se réinventer!

À tous ceux qui vivent la même chose, ayez foi en l’amour! Gardez espoir!

Si un obstacle se présente à vous, sortez les armes et n’abandonnez pas. Je vous souhaite à tous d’être très heureux, et de toujours vous demander face à ces instants de doutes: « que ferait l’amour? »

Avec tout mon amour.

couple relation coucher de soleil véloSource image: Unsplash
-->
Un article de
Madeline René's Avatar
Madeline René

Madou, comme ses amis aiment l'appeler, est une petite française, amoureuse de bons petits fromages coulants accompagnés d'un bon vin rouge. Ce qui sent fort,...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Il était une fois… deux adultes seuls