Style de vie

En janvier dernier j’ai écrit un article sur les moments difficiles que j’ai eu à vivre en ce début d’année.  Cet article était certainement rempli de tristesse, d’incompréhension et de questionnements. J’ai écrit pour sortir la douleur que je gardais en moi.

Je suis heureuse de voir que cinq mois plus tard, j’ai fait un beau bout de chemin. Chaque perte que j’ai eu à vivre, m’a apporté un bonheur. J’imagine que parfois il faut être bousculé un peu pour mieux se réaligner. Au boulot, la perte de mon poste m’a permis de découvrir une autre passion, un autre poste dans lequel je m’accomplie et qui me comble de bonheur.  La perte de mon chez moi et de mon couple m’a finalement poussé à devenir propriétaire de mon propre nid.

Source image : Pixabay

Je sais que ce genre de chose est facile à dire lorsque les choses vont bien, mais si jamais tu vie des moments difficiles, parce que crois moi, ça peut arriver n’importe quand, rappelle toi que tout ira bien. La vie est fragile comme chantait Luc De Larochellière et rien n’est acquis, mais ça nous mènera toujours quelque part.

N’essaie pas de comprendre tout de suite, de trouver un sens ou une explication. Lorsqu’on est au cœur d’une situation et que les émotions s’en mêlent,  il est difficile d’être objective. Arrête de chercher une réponse et apprends à lâcher prise.

Prends ta respiration et laisse les vagues te mener, nager à contrecourant ne t’aidera pas, ça t’essoufflera. Garde des forces et laisse-toi porter. Un beau jour tes pieds toucheront le sol de nouveau et tu seras de nouveau solide. Les choses auront repris un sens, ton sourire reviendra et la vie te donnera les réponses à tes questions.

Source image : Pixabay

Petit conseil, quand un soir se sera trop dur, que la boule dans l’estomac te fera si mal que tu n’arriveras plus à respirer, écoute la chanson You’ll be ok du groupe The Great big world, je te jure ça t’aidera. Dans la douleur,  il faut rester attentif aux signes. Cette chanson a joué par hasard sur mon google play alors que je ne l’avais jamais encore entendue. J’étais dans ma chambre à pleurer et puis elle s’est mise à  jouer tout simplement. Parfois, il faut se raccrocher à ces petits signes.

La vie c’est ça. Des moments incroyables, des moments horribles, des moments plus neutres. Soit heureuse et reconnaissante de ses bonheurs et apprends à grandir à travers l’épreuve.

Je terminerai sur cette phrase :

You can’t stop the waves, but you can learn to surf.  Alors surfe ta vie fille et soit heureuse xxx

Source image : Pixabay

-->
Un article de
Chloe Perreault's Avatar
Chloe Perreault

Passionnée avant tout de navigation, de voyage et de radio, c'est à travers les moments difficiles qu'elle découvre l'écriture. Avec une facilité à s'exprimer dans...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Recettes végés pour ton carnivore préféré