Style de vie

As-tu déjà eu cette impression que tout déboule trop vite, que tu n’es pas sur le bon tempo, la bonne note ou juste mal ajusté? Que la vie te passe sous les yeux sans que tu t’en aperçoives. Que tu veux faire 1001 trucs mais que tu n’en apprécies aucun. Ton corps est là mais ta tête est ailleurs. Un sentiment de cafard non assumé. Les gens qui t’entourent te voient resplendissante mais en ton fort intérieur tu dépéris. Eh bien sache que tu n’es pas la seule. Je suis passée par là. J’avais le choix de m’y engouffrer ou de mettre les bouchées doubles pour me sortir de cette emprise malveillante. Il est si facile de rester inactif et laisser aller les choses. Une excuse n’attend pas l’autre. Les journées sont moroses, ton teint faiblit et ton humeur change aux gré de la température. Recentre-toi, concentre-toi sur les choses qui te font du bien. Entoure-toi de gens positifs et prends action.

Une chose importante, faire une introspection de soi-même. Ce que tu désires, où tu désires aller, et tout simplement, ce à quoi tu tiens. Revenir à la base, faire des schémas, écrire et arriver à des constatations.

La vie fait en sorte que nous enchaînons : activités, sorties entre amis, soupers, fins de semaine au chalet, déjeuners-causeries, travail, retrouvailles, conférences, réseautages, et j’en passe. Elle fait en sorte que tout déboule trop vite.

Skier suit beige

Savoir prendre le temps d’être à un souper, de profiter de ce souper sans penser à ton heure de réveil assez matinale du lendemain, en raison d’une autre journée chargée. Profiter du moment présent! Vouloir tout faire et ne rien manquer peut faire l’effet inverse : tout faire sans rien apprécier. Alors petit conseil, peut-être serait-il avantageux de moins charger votre agenda, mais d’y mettre les choses auxquelles vous tenez réellement. Laisse-toi des trous libres pour les imprévus.

Il faudrait joindre l’utile à l’agréable : les activités de loisirs et les activités nécessaires (exemple : rentrer travailler pour éviter de perdre son emploi bien sûr). Maîtriser l’art de remplir nos temps perdus par des moments qui nous font du bien. Optimiser nos journées, c’est-à-dire, faire une grosse épicerie à la place de 4-5 sorties les soirs de semaine pour aller chercher des articles manquants et planifier d’avance pourra te permettre de profiter pleinement de tes temps libres.

Un minimum d’organisation pour un maximum de plaisir. J’ai tendance à être un peu trop organisée et même stressée lorsque les choses ne sont pas planifiées à la lettre. J’ai du travail à faire de mon côté, un équilibre à atteindre, mais il faut parfois se le faire rappeler pour revenir à l’ordre.

Un jour à la fois, une heure à la fois, que nous comptions en année, en mois ou en secondes, chaque instant ne se reproduira jamais deux fois, alors il faut savoir en profiter.

couple hiver

Je me rappelle lorsque j’étais gamine, j’avais dont hâte d’être grande, d’avoir mon permis, mon travail, ma maison et ma famille. Nous avons toujours des envies grandissantes, jamais pleinement satisfaites…

Nous réalisons assez vite que les années passent et nous nous n’en rendons pas compte. Déjà sept ans que j’ai terminé mon BAC et on dirait qu’hier encore j’étudiais dans ma chambre de résidence.

Il est grand temps de s’ouvrir les yeux, d’apprécier le moment présent, de sourire pour rien aux passants, simplement parce qu’un sourire ça fait du bien et que c’est gratuit.

Goûter les plaisirs de la vie, imprégner notre mémoire de moments de bonheur, réaliser de petites choses ou de grandes choses, mais soyons fières de ce que nous devenons un jour à la fois.

-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

5 choses que les étudiants sont écoeurés d'entendre