Faits Vécus Voyage

Après plusieurs remises en question et une bonne dose de courage (surtout avec le soutien de mon copain), j’ai décidé d’acheter un billet d’avion pour un voyage sac à dos au Guatemala. Pour les gens qui me connaissent, je suis du type tout-inclus, voyage organisé ou voyage avec 3-4 valises, au cas où…

J’ai pris la décision de prendre soin de moi durant sept jours avant mon retour sur le marché du travail et arrivée à la fin de mon congé de maternité. Ce sera le seul et unique: je voulais maximum deux enfants et minimum deux (idem pour mon conjoint). Alors, avec l’arrivée des jumelles, le compte est bon!

Comme je ne fais rien à moitié, après m’être préparée mentalement, je me suis fait un petit itinéraire sécuritaire comprenant les incontournables: randonnées sur un volcan avec un guide, restaurants à tester, cafés à déguster, visites ici et là et bien sûr, profiter au maximum de mon espace de retraite et de méditation pour lire et profiter du merveilleux site sur le lac Atilan.  Malheureusement, à quelques jours du départ, j’ai dû subir une chirurgie d’urgence.

vue de la fenêtre de la chambre d'hôpitalSource image: Geneviève Asselin-Demers

Mon corps a décidé que je ne vivrais pas ce beau voyage sac à dos. Un volvulus au caecum m’a frappée de plein fouet. À vrai dire, j’étais certaine que j’allais accoucher d’un autre bébé à neuf mois d’intervalle avec l’accouchement des jumelles, avec des douleurs semblables et même pire que les contractions d’accouchement.  À l’intérieur d’un délai de deux heures, mes intestins ont nécrosé et la chirurgienne a dû enlever la section droite complète de mon côlon, incluant l’appendice et environ un mètre d’intestin complètement mort. Mes intestins sont maintenant raccordés au côlon transverse (un petit raccourci).

J’ai été étonnée de me réveiller le lendemain de la nuit très mouvementée. À vrai dire, avec toute la morphine que j’ai reçue, je ne me souviens pas de grand chose de ma nuit. Par contre, lorsque j’ai soulevé ma jaquette, j’ai pleuré en voyant le pansement allant de mon sternum à mon pubis avec des fils partout, 2-3 par bras, une péridurale, une sonde et une pompe à succion reliée au pansement.

dîner d'hôpitalSource image: Geneviève Asselin-Demers
Annulation de voyage en cours, congé maladie, arrêt d’entraînement, repos forcé, bref, je ne m’attendais pas à ça pour ce début février. Chaque chose arrive pour une raison, mais le médecin me disait que ce qui m’est arrivé peut arriver à tout le monde, n’importe quand. Aux personnes actives autant qu’aux sédentaires, aux stressés comme les zens, aux gens avec une bonne alimentation ou une moins bonne. J’aurais préféré que cette malchance ne me tombe pas dessus avec l’accouchement par césarienne et la chirurgie pour l’hernie ombilicale il y a deux mois. Et là, l’abdomen scalpé: j’ai le ventre magané!
Alors voilà, je n’étais surement pas due pour faire ce voyage solo: ce n’est que partie remise!
Source image de couverture: Geneviève Asselin-Demers
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Hypersensibilité: quand ton coeur est une fleur sans épines