Style de vie

L’Université me transmet quelques grandes pincés de savoir, mais surtout me rappelle sans cesse que plus mon parcours progresse, plus je deviens numériquement quelqu’un alors ce chiffre révélera qui je suis à la fin de la route. Là v’là ne pas se gêner pour me regarder d’en haut, avec ses airs qui veulent me faire croire que c’est normal tout cela. Me répétant que c’est d’abord ce chiffre que les employeurs regardent, avec cette cote il n’ouvrira même pas ton curriculum vitae. Tu penses à la maîtrise ? Quelle bonne nouvelle! Allez performe mon homme, performe ! Toi fille, tes notes sont dans la moyenne ? À quoi t’as pensé de prendre deux heures pour toi aujourd’hui? Sans parler de la semaine passée, t’es tu vraiment permis douze heures de sommeil ? Si tu veux réussir, embarque donc dans le mouvement, tu vas voir c’est invivable, c’est la performance ! Vas-y ! Donne-nous raison de te faire croire que tout cela à tellement d’importance comparativement à ta vie. – signé : L’Université de ton choix !

université, apprendre, choix,john, lennon

Source : s-media-cache-ak0.pinimg.com

Du haut de mes quatre pommes, à l’âge de commencer l’école, j’étais aussi comme toi. Intriguée par cette grosse vague qui m’absorbait qu’était la scolarité. Le temps filait, au primaire, on me parlait déjà de qui je voulais devenir, plutôt que de me demander mes rêves, mes passions et de me dire que le but de la vie c’est d’être heureux et non de faire de l’argent. Le secondaire, tu sais le moment où t’as l’impression de courir après ton identité et considère-toi chanceux si tu l’as trouvé ailleurs que dans le regard des autres. Le Cégep, à travers tous ces parcours peu communs, entre l’originalité, les personnalités colorées, l’authenticité, tous des facteurs qui tendent à faire diminuer ce pourquoi on a l’impression de vivre nous les étudiants : une Cote R : 17, 23, 34; qui se transforme à l’université en Cote Z : 3.4, 2.1, 4.2…

john,lennon,université

Source : static.skynetblogs.be

C’est un texte pour toi qui a goûté à cette obsession pour ce chiffre. Je te dis regarde-le de loin celui-là, car oui, certains disent qu’il revèle beaucoup, mais sur ta capacité à faire face au stress, à ta mémoire, à être intellectuellement bon devant une feuille de papier et une horloge qui va toujours trop vite…Veux-tu bien me dire comment c’est possible d’en être rendu-là? Comment c’est possible de suivre un cours, non pas pour l’apprentissage qu’il en découle, mais pour le résultat et donc sur la version numérique de soi-même. C’est du haut de mes quelques pommes et livres de droit que je te donnerai le meilleur conseil pour le reste de tes études : détache-toi du résultat! Facile à dire, mais je te répondrai que le jour où tu seras là par passion, que ta vibration envers ta scolarité passera par toi-même avant de passer par le résultat. Certes le jour où tu seras simplement, au lieu d’être performant, ce sera toi qui regardera de haut cette cote et avec assurance, tu sauras qu’elle ne révélera jamais un brin de qui tu es.

 

Source photo de couverture : resources2.news.com.au

-->
Un article de
Ann Isabel's Avatar
Ann Isabel

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look Viv : sportive de fin de semaine