Arts Musique

Inscrit dans la Semaine de toutes les musiques, le Premier Gala de l’ADISQ 2019 mettait en lumière hier soir des artistes de chez nous issus des quatre coins des répertoires musicaux. En passant par le Jazz, le Classique, l’Alternatif et autres, l’évènement a couronné plus d’une vingtaine d’artisans.

Les artistes, dont 24 en étaient à leur première nomination en carrière, ont foulé hier soir le tapis rouge du MTELUS et ont posé devant les multiples photographes avant d’aller prendre place pour la soirée, animée avec brio par Pierre Lapointe, qui en était à sa première fois à la barre de ce gala. Celui-ci a d’ailleurs débuté la soirée en mettant en lumière certaines réalisations de l’industrie musicale de 2019 donc le 40e album en carrière de Ginette Reno et Loud qui a rempli, deux fois plutôt qu’une, le Centre Bell. L’animateur de la soirée a aussi brillamment souligné que les temps sont durs pour l’industrie qui tend à perdre des plumes au profit des plateformes multimédia internationales et à quel point il est important de protéger les emplois des artisans de la musique qui sont avant tout des entrepreneurs. À ceux qui ont soif de musique et de culture, voici ce qui a attiré l’attention du Cahier lors de la soirée d’hier.

premier gala de l'adisq 2019 ginette reno tapis rouge

L’Artiste émergent québécois Vincent Roberge, alias Les Louanges, est un de ceux dont on devrait entendre parler beaucoup dans les temps à venir. Avec son premier album complet La nuit est une panthère, l’artiste a raflé hier les prix d’album de l’année – alternatif et album de l’année – choix critique. Avec un style unique qui s’inspire de plus d’un genre musical, un incontournable à ajouter à ta liste musicale.

Fans de musique électronique et de plancher de danse, les pièces musicales de l’artiste Millimetrik devraient te donner envie de danser et de sourire. Son album Make it last forever a d’ailleurs gagné le prix album de l’année – musique électronique. Dans la même catégorie, l’album Working class women de Marie Davidson saurait aussi fort bien agrémenter tes soirées.

Dans un répertoire complètement différent, pour agrémenter tes prochaines réunions de famille, notamment celles du temps des fêtes, les artistes de musique traditionnelle Le Vent du Nord et De Temps Antan sont tout indiqués. Tout pour se plonger à fond dans les traditions musicales québécoises.

Finalement, même s’il n’est pas reparti avec aucun Félix, le rappeur québécois Souldia fera assurément parler de lui de plus en plus. Pour les fans de rap, ses albums, teintés de ses expériences de vie personnelles, sauront plaire. L’artiste est d’ailleurs reparti hier avec une bourse Telus remise à un artiste en nomination pour la première fois.

premier gala de l'adisq 2019 premier gala de l'adisq 2019 jerome 50

La scène musicale québécoise est assurément vibrante et effervescente et a de quoi satisfaire les gouts de tous et chacun. La célébration des talents musicaux de chez nous se poursuit dimanche soir prochain avec le Gala de l’ADISQ 2019.

-->
Un article de
Alexandra Cournoyer's Avatar
Alexandra Cournoyer

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Naomy d'OD: « J'avais l'impression que mon expérience était un peu ruinée. »