Faits Vécus

Trop souvent.

Trop souvent, on n’OSE pas. On prend son trou et l’on préfère garder le silence. On se tait.

(À lire : La vie est ailleurs)

On ravale notre salive et on fait oui de la tête en acquiesçant tel un robot mécanique. On voit des choses, on entend des choses et même si l’on n’est pas en accord on se dit qu’il est mieux de ne rien dire.

Peut-être par peur de? Peut-être pour ne pas offenser l’autre personne? Peut-être pour ne pas partir de débats ou tout simplement parce que l’on n’assume pas notre opinion.

Trop souvent, on prend la décision lâche de ne pas dire. On choisit l’action la plus facile; ne rien faire.

Inaction. On stagne; le moteur surchauffe. À l’intérieur, tu bouilles, mais tu te retiens parce que t’as pas le gaz qui faut pour faire rouler la machine.

Je pense que c’est mieux de partir des débats et à la limite de participer à une discussion enflammée que de juste rien faire. T’es pas certain de ce que tu vas dire et c’est normal, t’es humain. Au pire, t’auras juste pas raison, mais ça fait mal à qui ça? Ton orgueil? Elle va s’en remettre.

Tu ne veux pas créer de malaises? Ça fait partie de la vie de ne pas toujours être dans une zone de confort, la vie c’est pas une annonce de Cashmere là. Dépasse la ligne un peu. Va en dehors des zones à respecter. Ceux qui ont osé prendre la parole, ça a souvent porté fruit; Nelson Mandela, Martin Luther King, Gandhi…

Source image: Unsplash

Ok. Je ne suis pas Mandela, moi, voyons donc. Grandir, c’est ça. Penses-tu sincèrement que le savoir, tu as ça en toi? On le développe son savoir. Comment? En discutant, en lisant, en écoutant l’autre.

C’est normal de ne pas être certain, de devenir rouge; c’est juste beau, ça te fait un fard à joues naturel, tu vas avoir l’air d’une belle pomme rouge là. Ce n’est pas grave ta rougeur, c’est bien plus important d’allumer les autres cerveaux autour de toi.

Mais stp. OSE prononcer ces mots qui ne demandent qu’à être prononcés. Ton intelligence en vaut le coup.

Oui, mais moi je bégaye quand je parle. Ça affecte en quoi ton intelligence ça? Ton propos est tout aussi pertinent.

Cessons de nous abstenir; c’est tout sauf payant. Plus les gens vont être à l’aise de dire, plus notre société sera nécessairement en santé.

OSER trop souvent, c’est mieux que de stagner.

Si j’ai écrit cet article, c’est parce que de plus en plus, je vois des gens qui OSENT partager des choses sur les réseaux sociaux dans le but de dénoncer et je trouve ça exemplaire. Enfin, une utilisation sensée des réseaux sociaux. L’audace, c’est plus payant que la méchanceté que l’on peut malheureusement souvent retrouver sur le Web.

« Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité » Neil Armstrong.

Source image de couverture: Unsplash

-->
Un article de
Angélique Caron St-Pierre's Avatar
Angélique Caron St-Pierre

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Curieux culinaires : MTL à table, c'est pour toi