Arts Style de vie

Une des caractéristiques de Montréal que j’aime par-dessous tout, c’est son art! Et, ici, je ne parle pas seulement des musées, des galeries d’art et de la panoplie de festivals de musique, d’humour et autres que la ville nous propose à longueur d’année. Aujourd’hui, je vous parle d’art urbain. Montréal est comme une immense galerie d’art à ciel ouvert. Partout où nos yeux se posent, on a la chance de voir du beau!

Je vous propose donc mes œuvres d’art extérieures préférées à Montréal. Libre à vous, maintenant, de partir à la découverte de tout cela.

Murales en hommage à Leonard Cohen

On commence avec un 2 pour 1. Leonard Cohen est un artiste tellement important dans l’histoire de Montréal qu’il a droit à deux murales à son effigie. La première est située en plein cœur du Plateau Mont-Royal, à quelques coins de rue de la maison où il a si longtemps habité. Il s’agit d’une murale haute de 40 mètres réalisée en juin 2017 par l’artiste Kevin Ledo.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Drop Voodo (@dropvoodo) le

La deuxième est située sur le mur haut de 21 étages du 1420 rue Crescent en plein centre-ville de Montréal. Celle murale a été réalisée à l’automne 2017 par les artistes Gene Pendon et El Mac, ainsi que 13 artistes-assistants du MU. Elle est si imposante qu’elle est visible d’une multitude de points de vue à travers la ville.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Manuel Garcia Photo (@manuelgphoto) le

Source

Source, c’est le nom de cette immense sculpture en acier inoxydable au coin du boulevard Henry-Bourassa et de la rue Wellington. L’artiste barcelonais Jaume Plensa a créé cette œuvre pour le 375e anniversaire de la Ville de Montréal. Cette sculpture à la fois imposante et légère, forte et remplie de poésie est assurément une de mes préférées en ville.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 𝙹𝙵𝚂𝙰𝚅𝙰𝚁𝙸𝙰 (@jfsavaria) le

La foule illuminée

Vous l’avez sûrement déjà remarqué, cette foule de 65 personnages d’âges, de races et de conditions différentes, rassemblés au pied du 1981 rue McGuill College. On doit cette œuvre à Raymond Mason qui l’a réalisée en 1985. Elle représente la dégradation de la race humaine. Ce n’est pas un thème particulièrement joyeux, mais pour moi, elle évoque quelque chose de plutôt ludique. Je me souviens très bien d’avoir grimpé, étant enfant, sur les différentes plateformes et de m’être promenée entre les personnages.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enrico Davide Cremonese (@edcremonese) le

La Joute

Jean-Paul Riopelle, né à Montréal en 1923 et décédé en 2002, est un autre de nos grands artistes s’étant illustrés à l’international. Il est à ce jour l’un des plus importants artistes d’art contemporain canadien. Face au Palais des congrès, une place publique a été nommée en son honneur et son œuvre La Joute y trône majestueusement. De la mi-mai à la mi-octobre, l’œuvre prend vie dans un jeu de lumière, de brume et de feu. La prestation d’une durée de 35 minutes se répète à toutes les demies de l’heure, de 17 h 30 à 22 h 30.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pimenta (@pimenta229) le

La murale de Scaner au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue St-Cuthbert

J’éprouve une affection toute spéciale pour cette murale de l’artiste Scaner. D’abord, vous devez savoir que ce graffiteur montréalais est reconnu à travers le monde pour son talent et que ses œuvres ont contribué à embellir les murs de Montréal depuis la fin des années 1990. Cette œuvre en particulier, réalisée durant l’édition 2014 du festival MURAL est, à mon avis, absolument magnifique. Finalement, Alexandre Veilleux, de son vrai nom, était un de mes amis du secondaire et il est décédé il y a bientôt 2 ans après un long combat contre le cancer. À chaque fois que je vois cette murale, j’ai un immense sentiment de fierté pour ma ville et ses artistes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LNDMRK (@lndmrk) le

L’Avenue du Musée

Ce petit bout de rue qui va du Nord au Sud et qui se termine sur la rue Sherbrooke, face à l’entrée du pavillon Jean-Noël Desmarais du Musée des beaux-arts de Montréal, est une vraie galerie d’art à ciel ouvert. On y retrouve plus d’une vingtaine d’œuvres d’artistes québécois, canadiens et étrangers. Et en plus de cette exposition permanente, pour une huitième année consécutive, une section de la rue est fermée à la circulation automobile pour quelques mois. On peut donc y flâner librement en admirant des œuvres de l’époque moderne à de nos jours et profiter de l’œuvre éphémère qui y prend place. Cette année, jusqu’au 27 octobre, on a droit à 1, 2, 3… Défilez !, inspiré de l’exposition en cours sur Thierry Mugler.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Provencher_Roy (@provencher_roy) le

Le Jardin du Crépuscule

Situé au pied de l’extrémité ouest du viaduc Van Horne, Le Jardin du crépuscule est un lieu parsemé de statues faites de métal recyclé érigées par l’artiste Glen LeMesurier il y a déjà plus de 20 ans. C’est un lieu particulier, à la fois mystérieux et touchant. Et tant qu’à aller vous y promener, n’hésitez pas à poursuivre votre chemin sous le viaduc pour admirer les poutres qui ont été recouvertes d’une quinzaine de murales et qui mènent aux champs des Possibles. Ce parc sauvage est reconnu et protégé par l’arrondissement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par N. L. (@lampi_n) le

Les murales

Finalement, j’aimerais bien vous parler de chacune des murales extraordinaires qui ornent les bâtiments de Montréal, mais c’est impossible. Il y en a trop! En fait, Montréal est tellement reconnue pour ses murales qu’il y a même un événement qui leur fait honneur depuis déjà quelques années. Avez-vous déjà entendu parler du Festival MURAL ? Si ce n’est pas le cas, l’édition 2019 étant déjà terminée, inscrivez tout de suite cet événement à votre calendrier 2020. Comme son nom l’indique, ce festival est dédié à cet art urbain spectaculaire que sont les murales. Art en direct, expositions, musique et conférences sont au menu. Pour en savoir plus, allez faire un tour ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MURALfestival (@muralfestival) le

Il y a évidemment une multitude d’œuvres d’art urbain à travers la ville et celles-ci n’en sont qu’une infime partie. Alors si ça vous intéresse de découvrir la ville d’une façon bien originale, je vous suggère d’aller faire un tour ici.

Et vous, quels sont vos œuvres préférées?

Source image couverture : Unsplash
-->
Un article de
Érika Dandavino's Avatar
Érika Dandavino

Érika est d’abord et avant tout une Montréalaise dans l’âme. Elle est née sur l’île, y a vécu toute sa vie et considère que c’est...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

L’importance de faire un travail que l’on aime