Faits Vécus

Adulescents : Jeune adulte ayant des responsabilités financières, sociales, professionnelles et familiales jouissant d’un mode de vie épicurien.

Synonyme : Adoladulte

J’ai réalisé que quelque chose n’allait pas avec moi lorsqu’un de mes collègues m’a demandé « Hey toi t’as-tu des enfants? » et j’ai éclaté de rire en répondant « Est-ce que j’ai l’air de quelqu’un qui a des enfants? ». Comme si sa question était complètement incohérente et inapplicable. Voyons la grande, t’as 28 ans, c’est assez vraisemblable d’avoir des enfants à cet âge-là. Bref, ça m’a fait réfléchir. Okay, je ne me sens pas prête, ça se peut. Mais c’est plus que ça. C’est comme si j’étais encore moi-même une adolescente. Qu’est-ce que j’aurais à lui montrer à cet enfant-là? J’ai l’impression que je ne sais rien. Il y a des sphères de ma vie dans lesquelles je me sens adulte. Au travail, par exemple, je me sens comme une jeune professionnelle, mon expertise est reconnue et considérée. Quand je reçois mes factures d’Hydro-Québec, là aussi je me sens pas mal adulte. Ou bien quand je dois payer 1200$ d’impôts à Revenu Canada, là, là je me sens vraiment adulte. Sinon, je suis un beau cas d’adulescent. Je m’en vais souper chez des amis tranquille, une bouteille de vin à la main. Trois heures plus tard, on s’en retourne au dépanneur en catastrophe acheter plus d’alcool parce qu’il est presque 23h puis sinon on va en manquer. En manquer? En manquer pour se « pacter » la fraise comme quand on avait 19 ans. Ah oui, parce qu’on se tient en gang nous autres les adulescents. On cherche toujours à s’amuser, on veut avoir du « fun ». On est impulsif, on s’influence tous, puis bien on a le vice facile, parce que sur le coup, c’est le « fun ». Le lendemain par exemple, c’est moins le « fun ». On le sait qu’on a plus 19 ans dès qu’on ouvre les yeux. Les lendemains n’ont plus de lendemain. Maintenant, ça dure une semaine. Une semaine de regret. Une semaine sur le cul à promettre de ne plus jamais boire. « My body, my temple » F-I-N-I. Je suis trop vieille pour ça. Ce n’était pas si agréable dans le fond. Ça en vaut plus la peine. Puis là, jeudi arrive. T’as eu une grosse semaine. Il est 17h30, tu reçois un SMS.

[email protected] ?

– C’est bon, je vais venir prendre un verre.

Lol, elle est bonne. Tu t’enfiles quatre verres en une heure, parce que jusqu’à 7h c’est 50%, faut en profiter. Après tu commences à avoir faim, il est quand même rendu 19h, t’as dîné à quoi? Midi? Tu commandes à manger, continue à boire parce que, t’es déjà éméchée. Puis tu continues, jusqu’à 22h, là faut que tu y ailles, tu travailles demain. Tu sors de là avec une facture de 100$ à toi toute seule. Tu te commandes un Uber, trop éméchée pour conduire. Tu viendras chercher ton auto demain matin avant d’aller travailler. T’arrives chez vous et tu te couches pas mal beaucoup trop « cocke-tail » pour un jeudi. Mais bon c’est l’été, t’as le droit.

amis verres de vin blanc souper 5à7Source image: Pexels

T’es quand même responsable : tu ne prends pas ton auto quand tu bois, tu payes tes comptes, t’as un solde sur ta carte de crédit, mais qui n’en a pas? T’es toujours à l’heure au travail, tu ne t’absentes pas pour rien, t’es reconnue pour ton travail, bref t’es une bonne employée. Au travail, personne ne s’en doute. Tu ne publies rien sur Facebook, puis t’es privé sur Instagram. Toi tu le sais que tes fins de semaine puis tes soirées n’ont rien de celles d’un adulte responsable. À la quête de plaisir et d’un échappatoire, t’es rendu fin vingtaine, puis c’est encore la même chose. Quand est-ce que ça va arrêter? En gang d’adulescents, on le sait qu’il faut que ça arrête, puis que ça n’a pas d’allure. On est bien intentionné, on prend des résolutions, puis on se dit que c’est fini. On ne les tient pas, puis on recommence. On voit ceux qui quittent la gang pour le monde des adultes, puis on angoisse. « J’aurais jamais pensé que ce serait le premier à avoir un enfant. » On se demande quand ça va nous arriver le fameux déclic d’adultes. Des fois, on se questionne à savoir si on ne nous a pas oublié dans notre passage vers la vie adulte. Hey-ho on est une « couple » en retard, on est resté pris en 2013! On va bien finir par vieillir, puis s’amuser autrement, mais en attendant, on vous lève notre verre.

cocktail femme liberté adulescentSource image: Unsplash
-->
Un article de
Marilyne Laframboise's Avatar
Marilyne Laframboise

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Des shorts en hiver? Pourquoi pas!