Lookbook Mode & Beauté

La semaine dernière, une amie proche m’a confiée qu’elle quittait son emploi. La raison principale: elle ne s’y sentait pas à sa place. Ça peut avoir l’air simple comme raison, mais je trouve qu’au contraire, c’est plutôt complexe. Qu’est-ce qui fait que nous nous sentons ou non à notre place? Quels sont les facteurs qui y jouent un rôle?

Je me suis penchée sur la question et j’ai réalisé bien des trucs sur mes propres expériences, mais je n’ai toujours pas de réponses à ces questions. Parce que j’ai l’impression que c’est un feeling. Tsé, le genre de feeling que tu ressens dans tes tripes, mais que tu sais pas trop pourquoi? Ton gut feeling comme disent les anglais.

J’ai remarqué que quand je me sens au bon endroit, c’est un sentiment qui fait que je me sens bien, que je me sens heureuse. Il englobe autant mon bien-être physique que mental. Je me sens accomplie et comprise. Tsé, quand tout s’aligne et que tu ne comprends pas trop pourquoi? Toutefois, ce n’est que par après que j’ai réalisé que les fois où je me suis sentie ainsi, c’est quand j’étais réellement à ma place.

Des fois, tous les éléments sont là. Tu es entourée d’amis, tu reçois les encouragements et la reconnaissance voulus. Mais il y a quelque chose qui cloche. Et c’est difficile de laisser aller cette partie de ta vie si tu ne sais pas exactement c’est quoi qui cloche, non? La fois que je l’ai faite a été la meilleure décision de ma vie. Après avoir fait la coupure, j’ai pu prendre le recul nécessaire pour voir que ce qui me manquait, c’est que je ne me suis jamais sentie à ma place.

D’autres fois, c’est le contraire. Je ne pense pas rester aussi longtemps dans une situation, mais je me sens bien quand même. Je me rends compte que je n’ai pas besoin de beaucoup pour être bien, juste les bons éléments. J’ai réalisé que, pour moi, l’élément le plus important: être entourée de gens qui me ressemblent.

Et la seconde où je commence à chialer constamment (au point où j’ai déjà essayé d’arrêter et j’ai échoué de façon lamentable), je sais que je dois rétablir la situation, parce que je ne suis plus enlignée. Il y a quelque chose qui ne va plus, je ne suis plus à la bonne place. Je dois agir pour me remettre sur mon X, peu importe l’action nécessaire.

Parce que ton fameux X sur lequel tu veux être, il évolue, tout comme toi. Tu peux être dessus pendant un moment, et sans t’en rendre compte, il glisse de sous tes pieds et va se poser ailleurs. Tout au long de ta vie, tu es donc en quête constante de ton X. Pour certains, ce X-là se déplace à la vitesse de la lumière. Pour d’autres, il reste sensiblement à la même place. Mais si ton X ne se déplace pas à la même vitesse que ton entourage, y’a pas de quoi en avoir honte non plus. Ton X, il t’est personnel et on s’en fout de ce que les autres peuvent en dire. Tant que tu sens que tu es à ta place, tu ne devrais pas t’en faire avec ça.

Pour toi, qu’est-ce qui définit le sentiment d’être à sa place?

IMG_6626

IMG_6610

IMG_6616

IMG_6613

IMG_6605

Le look:

Chandail – RW&CO

Chaussures – Converse

Ceinture et pantalons – Collection personnelle

Photos – Mathieu de Codmorse

Retouches photo – Camille Dg de Codmorse

IMG_6596

-->
Un article de
Marie-Chloé Falardeau's Avatar
Marie-Chloé Falardeau
Éditrice

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Mes produits coups de cœur 0-3 mois en tant que nouvelle maman