Faits Vécus

Il paraît que je suis un peu trop blonde, pas assez mince, que je n’ai pas un bon style vestimentaire, ou du moins un peu trop vulgaire. C’est vrai qu’un décolleté de nos jours, on n’en voit pas souvent. Et puis les cheveux teints, c’est bien trop extraverti, qu’est-ce que ça pourrait dire de moi, que je m’assume ? Peu importe ce que ça veut dire, anyway, la vraie confiance en soi, c’est passé de mode.

(Lire : La confiance en soi et tout ce qui vient avec)

Aujourd’hui, la confiance est tendance seulement sous certains critères, attention. Tu dois être fière de ce que tu es à partir du moment où tu as :

  • Un beau corps sans trop de formes (bah oui, ça pourrait attirer l’attention on ne sait jamais);
  • Une garde-robe sans trop de décolletés ou de mini-jupes (parce que ça aussi, ça va leur faire croire que tu veux quelque chose…);
  • Une couleur de cheveux naturelle (le violet dans les cheveux, c’est tellement 2012);
  • Une peau ni percée, ni tatouée (pour ne pas avoir l’air d’une bande dessiné non plus).

Source image : Unsplash

Bref, s’assumer, c’est un luxe. Parce que ceux qui prôneront la fierté de soi sont ceux qui vont te critiquer sur tes habits, ton poids, ou même ta façon de penser parfois. Ils n’auront jamais de pitié pour quelqu’un qui a l’air d’être bien dans sa peau, puisque tu n’as pas le droit de te sentir belle si tu n’es pas parfaite. Tous les magazines qui te diront le contraire sont remplies de bullshit.

Nous sommes tous persuadés d’être passés au-dessus de ce jugement permanent, mais pourtant, peu importe quels habits vous porterez, comment vous serez coiffées, avec qui vous vous promènerez, les gens ne pourront s’empêcher de vous ranger dans une case, de vous dégrader.

La beauté est subjective, c’est vrai. Mais il n’y a rien de plus beau qu’une personne assez brave pour s’assumer tel qu’elle est. Donc, osez porter des jupes, vous percer le nez, ou sortir en pyjama, puisque peu importe ce que vous aurez l’air, vous serez inévitablement jugés.

On prétend être une génération ouverte d’esprit, en accord avec la différence, alors que le racisme, l’homophobie, ou même la xénophobie sont toujours partout à travers le monde et encore bien implantés dans le monde. Donc, n’attendez pas que le monde évolue pour évoluer.

 

Source image de couverture: Unsplash

-->
Un article de
Lucie Clabaut's Avatar
Lucie Clabaut

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La maison des trois petits cochons